Top News

Le projet de loi controversé sur la réforme des retraites atteint le Sénat

Le gouvernement compte sur le soutien des sénateurs affiliés au Parti républicain conservateur (LR), favorables au relèvement de l’âge minimum légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans, et à faire travailler les citoyens plus longtemps pour toucher une retraite à taux plein.

« Le Sénat doit aux citoyens et aux partenaires sociaux de tenir un débat sur l’ensemble du texte », déclare le président du Sénat Gérard Larch, faisant référence à un débat à l’Assemblée nationale qui n’a pas abouti au bout du texte. avant la date limite pour l’envoyer au Sénat.

ajustement

Les députés de l’opposition ont soumis plus de 20 000 Ajustements pour ralentir la discussionet la Chambre des représentants n’a obtenu que deux des vingt articles de loi, alors qu’elle a raté le vote sur le point principal du relèvement de l’âge de la retraite.

Le Sénat débattra donc du projet de loi original proposé par le gouvernement, avec quelques modifications.

La direction de la Chambre a prévu 110 heures de débat, soit un tiers de plus qu’à l’Assemblée nationale, afin d’aboutir à un texte avant minuit le 12 mars.

Le bloc uni des sénateurs verts et de gauche qui s’est engagé à s’opposer à la réforme a déposé 4 700 amendements.

Les républicains du Sénat sont plus unis que Ceux de l’Assemblée nationale Et avec leurs alliés, ils disposent d’une confortable majorité.

Cela signifie qu’ils adopteront probablement le texte avec quelques modifications en fonction de leurs priorités, notamment un financement équilibré et davantage de droits pour les travailleurs ayant des enfants.

READ  Mercato | Mercato - PSG: Bartomeu, Messi ... Neymar à l'origine du chaos au FC Barcelone?

« Je souhaite que le Sénat enrichisse ce texte de ce qu’il juge utile », a déclaré Macron ce week-end.

Point de désaccord

La direction du Sénat a demandé au gouvernement de clarifier sa position sur les personnes qui ont commencé à travailler trop jeunes, qui atteindront le nombre maximum d’années de cotisation au système avant l’âge de 64 ans.

La question a également été un point de friction pour l’Assemblée nationale.

Même si le Sénat peut adopter un projet de loi d’ici le 12 mars, il doit être débattu par un panel de sénateurs et de députés qui seront chargés d’élaborer un texte de compromis à soumettre au vote dans les deux chambres.

Le débat au Sénat commence lorsque les syndicats se préparent à Grève générale le 7 mars.

Les syndicats ont uni leur opposition à la réforme, promettant de « fermer la France », tandis que certains travailleurs des transports ont également mis en garde contre une grève illimitée.

(avec fil)

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer