Top News

le policier heurté par un véhicule BAC est mort

Gravement blessé à la suite de l’accident, survenu dans la nuit de lundi à mardi, le responsable a été transporté d’urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Le jeune policier, gravement heurté par un véhicule de la brigade anti-criminalité à la poursuite d’un chauffeur dans la nuit de lundi à mardi près de Bailly-Romainvilliers (Seine-et-Marne), est décédé des suites de ses blessures, a-t-on appris mercredi de sources policières. . C’est “un membre de sa famille” qui a prévenu que le fonctionnaire “était décédé”, a déclaré Philippe Justo, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) de Seine-et-Marne.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ses “sincères condoléances à sa famille, à ses proches, ainsi qu’à tous ses collègues de la police nationale”.

La police nationale de Seine-et-Marne a également exprimé son “immense tristesse” sur le réseau social.

Un accident après un refus de se conformer

Dans la nuit de lundi à mardi, les équipages du BAC étaient à la poursuite d’un conducteur ivre après un refus d’obtempérer, dans la commune de Bailly-Romainvilliers, au moment de l’accident. C’est en essayant d’éviter une barre «stop stick», un dispositif d’interception, que la voiture a heurté son collègue, qui était à pied.

Le policier de 33 ans grièvement blessé a été transporté en urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 13e arrondissement de Paris. Il faisait partie de la Société Départementale d’Intervention au Nord de Seine-et-Marne. Le chauffeur poursuivi par le BAC a pour sa part été interpellé.

READ  MacBook Air: la chasse sans fin pour les fans d'Apple

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer