Top News

le policier heurté par un véhicule BAC est mort

Gravement blessé à la suite de l’accident, survenu dans la nuit de lundi à mardi, le responsable a été transporté d’urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Le jeune policier, gravement heurté par un véhicule de la brigade anti-criminalité à la poursuite d’un chauffeur dans la nuit de lundi à mardi près de Bailly-Romainvilliers (Seine-et-Marne), est décédé des suites de ses blessures, a-t-on appris mercredi de sources policières. . C’est “un membre de sa famille” qui a prévenu que le fonctionnaire “était décédé”, a déclaré Philippe Justo, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) de Seine-et-Marne.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ses “sincères condoléances à sa famille, à ses proches, ainsi qu’à tous ses collègues de la police nationale”.

La police nationale de Seine-et-Marne a également exprimé son “immense tristesse” sur le réseau social.

Un accident après un refus de se conformer

Dans la nuit de lundi à mardi, les équipages du BAC étaient à la poursuite d’un conducteur ivre après un refus d’obtempérer, dans la commune de Bailly-Romainvilliers, au moment de l’accident. C’est en essayant d’éviter une barre «stop stick», un dispositif d’interception, que la voiture a heurté son collègue, qui était à pied.

Le policier de 33 ans grièvement blessé a été transporté en urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 13e arrondissement de Paris. Il faisait partie de la Société Départementale d’Intervention au Nord de Seine-et-Marne. Le chauffeur poursuivi par le BAC a pour sa part été interpellé.

READ  Quel masque facial dois-je porter?

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer