Economy

Le PDG de SocGen s’attend à ce que la croissance des bénéfices en 2022 soit plus modérée

Le PDG de Société Générale, Frédéric O’Dea, assiste à la conférence annuelle de la bourse d’Euronext à Paris, France, le 14 janvier 2020. REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) – Le directeur général de la Société Générale en 2022, Frédéric O’Dea, a déclaré qu’il devrait faire état d’une croissance « plus modérée » de ses résultats par rapport à cette année.

Dans une interview à l’hebdomadaire Journal du Dimanche, Oudea a qualifié 2021 d’année atypique, citant un coût du risque très bas, reflétant des provisions contre les créances douteuses, une forte reprise économique après la pandémie, et un afflux d’épargne vers des investissements plus dynamiques.

« L’année prochaine sera sans aucun doute une année de croissance modérée », a déclaré Odeh.

Société Générale, la troisième banque française cotée, a annoncé cette semaine qu’elle supprimerait 3 700 emplois entre 2023 et 2025 lors de la fusion de son réseau de distribution avec son réseau du Crédit du Nord, mais a ajouté qu’il n’y aurait pas de licenciements forcés. Lire la suite

Afin d’améliorer sa rentabilité et sa solvabilité, la banque a restructuré ses opérations ces dernières années, notamment avec la cession de sociétés en Europe centrale et orientale et le recentrage de ses services d’investissement et de banque d’affaires.

(Reportage de Sybil de la Hamid et Matthieu Brottard) ; Montage par Jonathan Otis

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Une startup en France d'un homme d'affaires roumain a révolutionné le processus de développement des compétences sociales et émotionnelles à travers Emoface.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer