sport

Le Paris Saint-Germain a perdu 370 millions d’euros à cause du contrat de Mbappe.

Paris Saint Germain (Paris Saint Germain) a subi une perte de 370 millions d’euros la saison dernière, selon L’Equipe, un chiffre précisé en incluant l’intégralité du nouveau contrat signé avec sa star. Kylian MbappéCe qui justifie l’amende que lui a infligée l’Association européenne de football.

Le quotidien sportif français rapportait samedi qu’avec quelques ajustements mineurs, c’est ce déficit de 370 millions qui apparaîtra lorsque les comptes de l’exercice 2021-2022 seront bouclés dans quelques semaines.

Cette perte s’explique principalement par le fait que le club a voulu en rendre compte MbappéSon salaire pour les trois prochains exercices la saison dernière, contrairement à ce qui pourrait être logique, s’élève à 630 millions d’euros selon le journal Le Parisien, un montant rejeté par le club. Plus précisément, environ un tiers a déjà été intégré aux dépenses 2021-2022.

Selon un expert financier cité par L’Equipe, l’UEFA a autorisé le club à le faire, sachant que la saison en cours marque le début d’un nouveau cycle de trois ans au cours duquel entre en vigueur le nouveau cadre de surveillance du fair-play financier, qui vise à assurer la justice entre les clubs européens.

En plus d’incorporer une partie du futur salaire de son attaquant vedette, Paris Saint Germain La masse salariale du reste de l’équipe a pris environ 600 millions d’euros, portant le budget de fonctionnement à plus d’1 milliard d’euros.

Pour cela, le champion français a réalisé un chiffre d’affaires record de 700 millions d’euros. Sur l’exercice en cours, ce chiffre d’affaires devrait encore augmenter et franchir le seuil des 800 millions d’euros.

READ  Paul Pogba: Le milieu de terrain de Manchester United a besoin de temps dans le match pour grimper au sommet, déclare l'entraîneur français Didier Deschamps | actualités du football

Les pertes de la saison 2021-2022 ont entraîné une pénalité de 65 millions d’euros de la part de l’Union européenne. Mais puisque 55 millions ont été exemptés de mise en conformité, l’amende qu’elle a dû payer a été ramenée à 10 millions d’euros, après négociations entre les deux parties.

Conformément à cet accord négocié, Paris Saint Germain Elle devra ajuster ses comptes sur les trois prochaines saisons jusqu’à l’été 2025, ce qui signifie en pratique un manque à gagner maximal de 60 millions d’euros de résultat net.

En outre, le poids de la masse salariale devrait être progressivement réduit et ne pas dépasser 70 % des revenus de 2025 à 2026. Le club français s’est également engagé à rendre compte à l’UEFA tous les six mois de l’évolution de sa situation avec des « objectifs financiers intermédiaires ».

LaLiga a dénoncé à plusieurs reprises la gestion financière de Paris Saint GermainLequel, puisqu’il appartient au fonds souverain qatari, n’est pas guidé par des critères de rentabilité et peut perdre des millions et des millions d’euros pour atteindre ses objectifs de notoriété et d’influence politique, ce qui désavantage les autres équipes, comme Des équipes espagnoles qui respectent l’esprit du fair-play financier.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer