Top News

Le Mali suspend la radio France 24 et RFI | Nouvelles

Les relations entre les deux pays se sont détériorées ces derniers mois, avec une montée du sentiment anti-français au Sahel.

Le gouvernement militaire du Mali s’apprête à suspendre les émissions de la radio internationale financée par l’État français RFI et France 24 TV, accusant les organes d’information de rapporter de « fausses allégations » selon lesquelles l’armée a tué des dizaines de civils.

Les allégations ont été faites par la chef du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, et le groupe de défense des droits humains Human Rights Watch. Il a ensuite été rapporté dans les dépêches de RFI et de France 24 cette semaine, selon un communiqué publié jeudi par les autorités.

Human Rights Watch a déclaré mardi que les soldats maliens sont responsables de la mort d’au moins 71 civils depuis début décembre.

Depuis août 2020, l’armée malienne a mené deux coups d’État. Dans le communiqué, il a déclaré que les reportages étaient une « stratégie préméditée visant à déstabiliser la transition politique » afin « d’affaiblir le moral du peuple malien et de discréditer l’armée malienne ».

Le gouvernement n’a pas précisé quand la diffusion serait suspendue.

Reuters a rapporté que les auteurs diffusaient toujours sur les ondes du Mali jeudi matin.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées ces derniers mois, avec une montée du sentiment anti-français au Sahel.

En février, le président Emmanuel Macron a annoncé le retrait de l’armée française et de la force européenne dirigée par Paris connue sous le nom de Takoba après près d’une décennie de lutte contre l’escalade du soulèvement.

READ  Première femme à présider le Louvre en France depuis 228 ans

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer