World

Le locataire dit que sa demande d’appartement a été annulée après avoir posé cette question à l’agent

Entreprise

Un Australien a révélé que sa demande de location avait été annulée après un bref échange avec son agent immobilier. Photo / Getty

Un Australien a révélé que sa demande de location avait été annulée après un bref échange avec son agent immobilier.

Tom Cashman a déclaré avoir demandé à son agent de contacter le propriétaire de sa location potentielle pour fournir une référence de locataires récents.

Il a dit que ce n’était que justice, car on lui avait demandé de fournir plusieurs références de location avant de faire approuver sa demande.

« Je voulais savoir si le propriétaire était bon avec ses locataires », a déclaré Cashman à ses abonnés Instagram. La réponse a été un peu plus intense que ce à quoi je m’attendais.

« Ils n’ont pas répondu pendant quatre jours, alors j’ai suivi. Elle a ensuite répondu » Je ne comprends pas la question, veuillez clarifier.

« Elle a dit que malheureusement le propriétaire ne fournira pas de référence car il n’est pas en contact avec le locataire précédent. »

Cashman a déclaré avoir dit à l’agent qu’il était surpris que l’immobilier n’ait pas enregistré une seule adresse e-mail d’un ancien locataire.

Il a ensuite été informé que le propriétaire ne donnerait pas suite à sa demande et a immédiatement reçu un e-mail séparé l’informant que sa demande de location de l’appartement avait été retirée.

« Le propriétaire ne souhaite pas connecter les locataires précédents et ce n’est pas une obligation. Bonne recherche de propriété », a répondu l’agent.

Il a répondu par un e-mail indiquant qu’il comprenait que ce n’était pas une exigence et a demandé une réponse quant à la raison pour laquelle il avait été chassé de la propriété.

READ  Le Japon ferme ses frontières aux étrangers non résidents

« Je suis désolé si c’était une demande déraisonnable », a-t-il déclaré.

Elle a ensuite affirmé que le propriétaire cherchait une demande de bail à plus long terme.

« Ce n’était pas une exigence avant que j’aie été approuvé », a déclaré Cashman.

Il a admis que son échange avoué avait définitivement « énervé Stéphanie », mais a appelé les futurs candidats à la location à demander des références de propriétaire pour normaliser la pratique.

« En conclusion, je pense que demander une référence est une bonne idée. Cependant, s’ils ne trouvent personne, je leur conseillerais de se frotter le nez dedans, car ils rejetteront immédiatement votre candidature », a-t-il déclaré.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer