Economy

Le directeur de l’Opéra de Paris a été accusé d’avoir introduit en France une “culture de l’annulation” à l’américaine

L’Opéra de Paris s’est engagé à apporter de la diversité à la célèbre troupe de ballet, orchestre et école de danse, alimentant la polémique sur la «dé-culture» à l’américaine qui entre sur la scène artistique en France.

Alexander Neff, le nouveau directeur général de l’opéra, a déclaré qu’il nommerait un “membre du personnel spécialisé dans la diversité et l’inclusion” sur le modèle du New York Metropolitan Opera, qui en a identifié un le mois dernier et fixerait le processus de recrutement pour les 350 ans. ancien établissement.

Le programme SNL satisfait l’abolition culturelle en élaborant un projet d’abolition des enfants

Neff, qui dirigeait auparavant la Canadian Opera Company, a déclenché la polémique après avoir déclaré récemment au quotidien français Le Monde que “certaines œuvres disparaîtront sans aucun doute du répertoire”.

Sa déclaration a déclenché une protestation contre l’annulation de classiques tels que “Swan Lake” et “The Nutcracker”, bien que l’opéra et Neve aient déclaré que les œuvres ne seraient pas abandonnées.

La dirigeante d’extrême droite française Marine Le Pen a répondu à la déclaration en disant que “lutter contre le racisme est fou”. Dans un tweetMichel Guerrin, rédacteur en chef du Monde, a averti que la France “suit lentement la route américaine, y compris l’autocensure effrénée des artistes et des programmeurs afin d’éviter les problèmes”.

Cliquez ici pour l’application FOX NEWS

Neff a déclaré lundi qu’il n’y avait pas de projet de “réécriture des textes écrits” et a réitéré que “la participation de l’opéra à la diversité est plus que jamais nécessaire”.

READ  Le bénéfice d'exploitation de Berkshire Hathaway a fortement baissé au troisième trimestre

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer