Economy

Le déficit budgétaire français devrait atteindre 268,16 milliards de dollars cette année

Une vue sur le quartier financier de La Défense depuis Paris, France. Reuters

Le déficit budgétaire de la France devrait atteindre environ 220 milliards d’euros (268,16 milliards de dollars) cette année en raison de diverses mesures de soutien à l’économie touchée par le coronavirus, a déclaré samedi à l’AFP le ministre français du Budget, Olivier Dusupet.

L’estimation précédente était de 173,3 milliards d’euros, a déclaré Dusupet.

La Commission européenne s’attend à une croissance économique de 5,7% en France cette année tandis que le gouvernement vise une croissance de 5%.

Le journal français Les Echos a rapporté que le gouvernement français présentera aux législateurs la semaine prochaine un projet de loi comprenant des mesures de relance d’urgence supplémentaires d’une valeur de 15 milliards d’euros.

Les mesures, qui s’accompagnent d’une aide d’urgence de près de 100 milliards d’euros l’an dernier, devraient inclure des réductions d’impôts pour les hôtels, restaurants et bars, ainsi que divers dispositifs de soutien, tels que l’indemnisation des heures de travail perdues.

Les données officielles révisées ont montré aujourd’hui que l’économie française s’est contractée de 0,1% au premier trimestre 2021, indiquant une chute dans la récession alors qu’elle peine à se remettre d’un ralentissement causé par la pandémie.

Une révision à la baisse inhabituellement prononcée par rapport à l’expansion de 0,4% initialement annoncée en janvier-mars a reflété une performance plus faible que prévu dans le secteur de la construction.

Il a connu le deuxième trimestre consécutif de contraction après que l’économie française s’est contractée de 1,5% au cours des trois derniers mois de 2020.

READ  Fajitas et pain perdu ? Un combo fou répand de grandes affaires pour Locos Mexican/Angie's Pancake House à Joliet

Le chiffre révisé du Bureau des statistiques de l’INSEE met en évidence les défis auxquels les gouvernements ont été confrontés pour répondre à la pandémie de coronavirus.

Le président français Emmanuel Macron a dépensé des dizaines de milliards d’euros pour soutenir l’activité et protéger les emplois alors que les blocages pour contenir le Covid-19 ont temporairement fermé des entreprises, en particulier dans le secteur des services.

La France et ses voisins européens ont été confrontés à une nouvelle vague d’infections à coronavirus cette année, incitant les gouvernements à réimposer des restrictions strictes pour contenir la propagation.

Autre signe des difficultés, les dépenses des ménages, moteur de l’activité économique française, ont chuté de 8,3% en avril, au début du deuxième trimestre après que le président Emmanuel Macron a ordonné un troisième verrouillage national pour Covid-19. Le revenu disponible réel des ménages a baissé de 1 % au premier trimestre, tandis que le taux d’épargne est tombé à 21,8 % contre 22,7 % révisé à la fin de 2020.

Les restrictions liées au Covid-19 sont désormais levées en France. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, s’en est tenu cette semaine à ses prévisions de croissance de 5% pour 2021 et a déclaré que la crise “passait derrière nous, même si nous devons rester prudents”.

L’Institut national de la statistique et des statistiques a déclaré que le produit intérieur brut pour l’ensemble de 2020 était légèrement meilleur que prévu avec une contraction de 8% par rapport à l’estimation précédente d’une baisse de 8,2%.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer