Top News

le calendrier des prochaines étapes

Après la mise en place d’un second confinement au niveau national et d’une durée d’au moins quatre semaines, la France est à nouveau sous le coup d’une cloche. Voici la chronologie des prochaines étapes du reconditionnement.

1er novembre

OUVERTURE DU NOUVEAU FONDS DE SOLIDARITÉ. Afin de soutenir les petites entreprises et les travailleurs indépendants, le fonds de solidarité sera renforcé – contrairement au premier fonds de confinement, beaucoup plus d’entreprises sont éligibles à ce dispositif. Ainsi, à partir du 1er novembre, toutes les entreprises de moins de 50 salariés ayant été contraintes de fermer en raison du reclassement et celles dont le chiffre d’affaires diminuera d’au moins 50% par rapport à la même période de 2019 pourront bénéficier d’une rémunération allant jusqu’à 10000 euros par mois. Dans la tradition de “quel qu’en soit le prix“, 6 milliards d’euros ont été investis dans ce fonds de solidarité, pour le seul mois de novembre.

FERMETURE DES FLEURISTES. Si les fleuristes ont été autorisés à ouvrir jusqu’au soir du 1er novembre pour la Toussaint, une fois cette date passée, ils devront fermer boutique comme les autres commerces non essentiels.

2 novembre

RETOUR À L’ÉCOLE. La journée débutera, dans toutes les écoles, par un hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire et de géographie dans un collège de Conflans assassiné le 16 octobre par un terroriste islamiste. Malgré la reconduction, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a assuré jeudi 29 octobre sur France 2 “ne voulant pas abandonner un tel hommage“. Le ministre a annoncé qu’il s’agirait de réaliser un”séquence d’enseignement“En classe, avant de commencer à lire”la lettre aux enseignants“Par Jean Jaurès, et pour finir par un”minute de silence»Vers 11h15. De plus, selon la version mise à jour du protocole de santé, le ministère de l’Éducation nationale prévoit de limiter le brassage des élèves, masques de l’école primaire et nettoyage renforcé, avec ventilation toutes les deux heures minimum.

READ  Rolex Paris Masters: Ugo Humbert laisse glisser 2 balles de match et s'incline face à Milos Raonic

SUSPENSION DES CULTURES PUBLIQUES. Lors d’une réunion avec des chefs religieux ce mercredi 28 octobre, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a indiqué que les célébrations religieuses ne pourraient plus avoir lieu en présence des fidèles à partir du lundi 2 novembre. Cependant, les lieux de culte resteront ouverts au public et les funérailles (limité à 30 personnes) et les mariages (limité à 6 personnes) peuvent être célébrés.

3 novembre

AUDITION DU PREMIER MINISTRE. La mission d’information sur la gestion et les conséquences de l’épidémie de coronavirus, créée le 17 mars 2020, se réunira à l’Assemblée nationale pour l’audition du premier ministre Jean Castex.

4 novembre

AUDITION DU MINISTRE DE LA SANTÉ. La mission d’information sur la gestion et les conséquences de l’épidémie de coronavirus se réunira à nouveau à l’Assemblée nationale pour l’audition du ministre de la Santé et de la Solidarité Olivier Véran.

15 novembre

RÉOUVERTURE POTENTIELLE DU DÉTAIL. «Si d’ici 15 jours, nous avons une meilleure maîtrise de la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certaines entreprises, notamment en cette période si importante des vacances de Noël », a souligné mercredi 28 octobre Emmanuel Macron, lors de l’annonce de la reconfiguration. Interrogé ce vendredi 30 octobre sur France Inter, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a confirmé ce souhait et s’est voulu rassurant vis-à-vis des commerces, estimant que “dans 15 jours les librairies et tous les commerces pourraient rouvrir”. “Nous évaluerons la situation“, Il a décidé.

CONSEIL DE LA DÉFENSE. Lors de son discours de mercredi 28 octobre, le président de la République a assuré que “tous les quinze jours», Le gouvernement fera le point sur l’évolution de l’épidémie en réunissant le Conseil de défense. «Nous déciderons, si nécessaire, de mesures supplémentaires et nous évaluerons ensuite si nous pouvons alléger certaines contraintes», Avait-il précisé.

READ  "La France ne lutte pas contre l'islam", répond Macron au Financial Times

1er décembre

FIN POSSIBLE DE DEUXIÈME CONFINEMENT. Ce confinement automnal devrait prendre fin le 1er décembre, mais Emmanuel Macron, lors de son discours télévisé du 28 octobre, a clairement indiqué que le recentrage pourrait prendre fin le 1er décembre “a minima», Suggérant que cette date pourrait être remise en cause si la situation sanitaire en France ne le permettait pas.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer