Economy

Le basket continue de croître en France après de bons résultats au repêchage de la NBA

Bilan Coulibaly a été repêché au numéro 7 par les Pacers avant d’être échangé aux WizardsGetty Images

C’est une période de « renaissance du basket-ball » pour la France alors que quatre joueurs de ce pays ont été repêchés lors du repêchage de la NBA jeudi soir, selon Pat Graham de l’Associated Press. C’est la deuxième année consécutive – la troisième fois au total – que « quatre joueurs français ou plus sont sélectionnés dans le même repêchage ». Bilal Coulibaly et Victor Wimbanyama « ont également marqué l’histoire du repêchage » en devenant « les deux premiers joueurs français à figurer dans le top 20 ». Graham a écrit qu’il y avait « plus de joueurs de la NBA de France que de tout autre pays en dehors de l’Amérique du Nord ». Coulibaly s’est dit « très content » pour le basket français. Il a ajouté: « Nous entrons de plus en plus dans cette ligue. Alors oui, juste heureux à ce sujet » (AP, 6/23).

La Révolution française suivante : Au cours des prochaines années, a écrit Chris Ballard de SI, la France « serait un épicentre improbable du basket-ball mondial ». À l’automne, Wimpanyama fera ses débuts en NBA. L’été prochain, Paris accueillera les Jeux olympiques, où il pourrait s’agir de l’équipe de France masculine, sponsorisée par Wimpanyama, Twowolves C-Rudy Joubert, et peut-être C-76 Joel Embiid. Médaille d’or préférée. La ville de Paris « construit une arène spécifique au basket-ball, d’environ 8 500 places » dans le nord de la ville – une arène qui, en l’occurrence, devrait également accueillir l’équipe de basket de Paris. à droite », a écrit Ballard. Le co-fondateur du Paris Basketball Club David Kahn et le propriétaire principal Eric Schwartz, dans quelques années, les célébrités afflueront aux matchs, séjournant dans le salon VIP au deuxième étage. Actuellement, l’équipe est « un projet perdant de l’argent promouvant le style de jeu américain dans une ville folle de football qui n’a pas encore pris de décision sur le basket-ball ». Ballard a noté que les « grandes » arènes de la Ligue Nationale de Basket étaient « maintenant la norme partout en Europe sauf en France ». En France, « un seul en détient plus de 6.500 ». Ballard a déclaré que c’est « la norme pour le cours du basket français ». Peu de villes « ont des bases de fans, ou des arènes, pour faire de gros profits » (SI, 6/21).

READ  Le déclin de la plus grande économie mondiale est inévitable ᐉ Actualités de Fakti.bg - Business

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer