Economy

L’Association des Hommes d’Affaires du Qatar et « Business France » discutent des opportunités d’investissement à Doha, Paris

Des responsables de l’Association des hommes d’affaires du Qatar et de Business France se sont récemment réunis à Doha pour explorer les opportunités d’investissement disponibles à Doha et à Paris.
Pascal Cagny, ambassadeur de France pour les investissements internationaux et président du conseil d’administration de Business France, a souligné que la France est l’un des partenaires commerciaux les plus importants du Qatar.
L’Association des hommes d’affaires du Qatar et Business France ont discuté des opportunités d’investissement à Paris et à Doha, l’un des principaux partenaires commerciaux du Qatar.
Cela est venu dans une déclaration faite par Kagni en présence des membres du conseil d’administration de l’Association des hommes d’affaires qatariens Sheikh Nawaf bin Nasser Al Thani, Sherida Al Kaabi, Saud Al Mana et l’ambassadeur français Jean-Baptiste Vivre.
La réunion a également été suivie par des membres de l’Association des hommes d’affaires qataris Khalid Al-Mannai, le cheikh Mohammed bin Faisal Al Thani, le cheikh Faisal bin Fahd Al Thani, Ashraf Abu Issa, Moataz Al Khayat, Abdul Salam Abu Issa, Muqbel Khalfan et Muhammad Al- Misnad. Ihsan Khayami et Dhafir Halawa et la représentante Sarah Abdullah.
La réunion a porté sur les relations commerciales, industrielles et d’investissement entre la France et le Qatar et les moyens de les développer. La partie française a affirmé la volonté des secteurs public et privé en France de renforcer les relations au profit des deux pays.
Cagny a expliqué dans une présentation que la France a pu vaincre l’épidémie en investissant 100 milliards d’euros pour soutenir l’économie française et maintenir le climat des affaires, ainsi que dans la capacité opérationnelle des entreprises et la compétitivité de la France sur le continent européen comme le meilleur . Un centre attractif pour les investissements étrangers.
En tant que vice-président d’Apple International pour l’Europe et la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Cagni a parlé du secteur technologique et des privilèges que la France accorde pour attirer les grandes entreprises mondiales. Il a appelé les secteurs privés français et qatari à investir à Paris et à Doha, qui avaient préparé une zone franche pour les investissements étrangers.
Cagni a également évoqué la Vision 2030 de la France, qui met l’accent sur la technologie, la santé et l’environnement en s’orientant vers les véhicules électriques et d’autres secteurs dotés de technologies innovantes. Il a souligné qu’environ 28 000 entreprises étrangères investissent en France, fournissent deux millions d’emplois et contribuent à 30% des exportations du pays.
Cheikh Nawaf a salué les relations bilatérales entre les deux pays et a souligné que la France est l’un des partenaires stratégiques les plus importants de l’Etat du Qatar. Le nombre de sociétés françaises opérant au Qatar a atteint 418, dont 120 sociétés à capitaux 100% français, 290 sociétés créées en partenariat avec des Qataris, huit sociétés agréées par le Qatar Financial Center et trois bureaux de représentation français.
Il a déclaré que la coopération avec Business France est une étape économique importante dans les relations distinguées entre le Qatar et la France et une pierre angulaire supplémentaire pour les relations économiques entre les deux pays.
L’homme d’affaires Ashraf Abu Issa a déclaré: Il y a un grand intérêt pour le secteur technologique des côtés français et qatari, alors que nous recherchons la coopération entre les deux pays, transférons la technologie au Qatar et investissons dans les petites et moyennes entreprises dans l’incubateur d’entreprises et les zones franches, entre autres les autres.
Abou Issa a indiqué qu’il existe un accord pour échanger des visites entre hommes d’affaires qataris et français après la Coupe du monde 2022.
Selon l’Autorité du Plan et des Statistiques, le commerce intra-régional entre le Qatar et la France s’élevait à plus de 6,3 milliards de riyals qataris en 2021, dont 2,85 milliards de riyals qatariens sont des fournitures aéronautiques, des textiles, des vêtements, des parfums et des produits agricoles, tandis que les exportations du Qatar s’élevait. à environ 3,5 milliards de riyals qatariens, principalement dans le domaine du gaz et des produits énergétiques.

READ  La France inspire de nouveaux modes de pensée et une coopération mondiale

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer