sport

La société informatique française ATOS a racheté trois autres sociétés et a enregistré une baisse de ses ventes au premier trimestre

(Reuters) – Le cabinet de conseil informatique français ATOS Group a déclaré mardi qu’il avait acquis trois autres sociétés alors qu’il poursuivait sa série d’acquisitions en constante expansion, tout en faisant état d’une baisse de ses revenus au premier trimestre.

Le groupe a déclaré qu’il avait acheté Cryptovision au Canada, Ipsotek au Royaume-Uni et la société allemande de cybersécurité Cryptovision. Il n’a pas donné de détails financiers sur les transactions et a déclaré que les transactions devraient être conclues au cours des deuxième et troisième trimestres.

En 2020, Atos a réalisé une série d’acquisitions supplémentaires dans le but de capter son chiffre d’affaires à moyen terme pour atteindre une participation de 65% dans les services numériques, cloud, de sécurité et de décarbonation.

En février, Atos et son rival américain DXC Technology ont décidé de mettre un terme aux discussions sur ce qui aurait été à ce jour la plus importante acquisition du groupe de conseil informatique avide de transactions, évaluée à plus de 10 milliards de dollars.

La société basée à Paris, qui développe des solutions complètes dans le cloud hybride, le big data et les applications numériques pour les entreprises et le lieu de travail, a déclaré que son chiffre d’affaires du premier trimestre était inférieur de 1,9% à celui de l’année dernière de 2,69 milliards d’euros (3,24 milliards de dollars).

Le groupe a déclaré qu’il avait décidé de procéder à un examen comptable complet des deux entités juridiques américaines et qu’il fournirait une mise à jour de la situation d’ici la publication des résultats du premier semestre le 28 juillet.

READ  Thomas Meunier et Jordan Henderson se moquent du penalty de l'Angleterre

Plus tôt en avril, il a révélé que les auditeurs avaient trouvé des erreurs comptables dans ces unités, entraînant une baisse des actions de 18%.

Atos a confirmé ses prévisions pour l’année entière en termes de croissance du chiffre d’affaires de 3,5% à 4% et d’une marge opérationnelle comprise entre 9,4% et 9,8%.

(1 USD = 0,8292 €)

(Reportage de Bartosz Dabrowski et Juliet Portala dans Gdask; édité par Tomász Janowski)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer