Economy

La société française de bateaux et d’excursions bloque le site Web des clients résidant en Israël

Petit bateau touristique sur les îles du Golfe du Morbihan, France. Photo : Wikimédia Commons.

Une société française qui aide les clients à réserver des croisières et des excursions en bateau en France aurait rendu son site Web inaccessible aux personnes résidant en Israël, ont affirmé jeudi les avocats britanniques pour Israël.

Le groupe de défense juridique pro-israélien a expliqué que si des agents israéliens essayaient d’accéder à de nombreuses pages sur French-waterways.com, basés à la fois en France et dans l’Oxfordshire au Royaume-Uni, ils reçoivent un message disant « Votre accès à ce site a été restreint par le propriétaire du site. » Un client israélien qui a contacté la société pour s’enquérir des pages bloquées a été informé qu’elles avaient été intentionnellement rendues indisponibles pour les adresses Internet en Israël.

La Société française des voies navigables, créée en 2003, a déclaré sur son site Internet site Web Il aide les clients « à comparer et à choisir les options de vacances les plus adaptées et les plus merveilleuses, sur la base de notre vaste expérience des voies navigables et de notre connaissance de la France, et des types de croisières disponibles dans ses eaux intérieures ». Elle a également déclaré qu’il s’agissait de « la source d’inspiration et d’informations la plus précieuse et la plus complète pour profiter des rivières et des canaux en France ».

L’UKLFI a écrit au PDG de French Waterways, James Newcombe, en janvier, accusant l’entreprise de discriminer les Israéliens et les Juifs en violation de la loi britannique. Loi de 2010 sur l’égalitéqui protège les races, les nationalités, les religions et les croyances contre toute discrimination, y compris de la part du « prestataire de services »[s]. UKLFI a demandé à Newcombe de débloquer ses pages Web pour les Israéliens, mais il n’a pas encore répondu à la demande du groupe et de nombreuses pages du site sont toujours inaccessibles.

« On ne sait pas pourquoi l’entreprise devrait intentionnellement refuser l’accès à ses services aux Israéliens, mais si cela se produit, c’est clairement illégal car cela enfreint la loi de 2010 sur l’égalité », a déclaré Caroline Turner, directrice de l’UKLFI. « J’espère que maintenant que ce problème a été mis en évidence sur le site Web des voies navigables françaises, ils prendront des mesures et supprimeront les blocages. »

Les voies navigables françaises n’ont pas immédiatement répondu à AllegmenerDemande de commentaire.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer