World

La recherche de kiwis perdus roule au large des côtes du Queensland

Des parents au cœur brisé d’un citoyen néo-zélandais disparu sont arrivés dans le Queensland alors qu’une flotte de navires et d’équipages terrestres continuent de le rechercher au large de Brisbane.

La police craint Jordan Kelly, 26 ans, qui a rompu avec son partenaire Jack MacDonald alors qu’ils ramaient en traîneau autour de North Stradbroke Island samedi.

Les deux se sont retrouvés dans l’eau lorsque les skis de McDonald’s ont commencé à couler. L’homme de 28 ans a déclaré à la police que son ami Jordan “avait glissé” après s’être épuisé.

M. MacDonald a pu pagayer jusqu’à la sécurité et est arrivé à Amity Point Wharf sur l’île vers 20 h, environ sept heures après avoir eu des ennuis.

Lundi, la police n’a pas pu confirmer les informations des médias selon lesquelles le deuxième traîneau avait été retrouvé dans l’océan.

Les recherches se poursuivent avec l’aide d’un hélicoptère et de dizaines de navires. D’autres équipes examinent les côtes au nord de Stradbroke et les îles Moreton voisines.

Les membres de la famille de M. Kelly sont arrivés de Nouvelle-Zélande et d’autres sont en route.

La police a partagé le récit de McDonald’s sur ce qui s’est passé.

Il a déclaré aux autorités qu’ils étaient partis de Dunwich, du côté continental de l’île, et avaient l’intention de pagayer autour du sommet de l’île jusqu’à Cylinder Beach, du côté de l’océan avant de rebrousser chemin.

READ  Les hôpitaux anglais au bord de la saturation

Mais vers 13h30 samedi, les skis de McDonald’s ont commencé à couler.

“Jordan a essayé de l’aider. Ils ont tous les deux gardé ce traîneau jusqu’au moment où, après la tombée de la nuit, ils sont devenus faibles et fatigués d’être dans l’eau et, malheureusement, Jordan s’est échappé”, a déclaré le sergent-chef par intérim Mitch Gray.

Il a déclaré que les hommes ne portaient pas de gilets de sauvetage et que les conditions de la mer sur le côté exposé de l’île étaient dangereuses.

“Au fil du temps, nous sommes certainement devenus de plus en plus inquiets de ne pas avoir une fin heureuse à ce scénario.”

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer