sport

La Pologne et la Suède boycottent les matches de Coupe du monde contre la Russie

La libération des joueurs de l’équipe nationale polonaise déclaration commune Avec l’Association polonaise de football, affirmant que choisir de ne pas jouer le match « n’a pas été une décision facile ».

« Il y a des choses plus importantes dans la vie que le football » Déclaration Lire. « Nos pensées vont à la nation ukrainienne et à notre ami de l’équipe nationale, Thomas Kidziora, qui est toujours à Kiev avec sa famille. »

Kedziora, 27 ans, est défenseur du Dynamo Kiev. La déclaration se terminait par les hashtags #SolidarnizUkrainq et #NoWarPlease.

Quelques heures plus tard, un Association suédoise de football Il a également annoncé qu’il ne jouerait pas un éventuel match contre la Russie, « peu importe où se déroule le match ». La Suède aussi La FIFA a appelé Pour annuler les matches de barrage de la Russie le mois prochain.

La Suède devait rencontrer la République tchèque le 24 mars pour les éliminatoires de la Coupe du monde, le vainqueur de la Russie et de la Pologne devant se rencontrer à Moscou le 29 mars. La République tchèque n’a pas encore publié de déclaration officielle.

« L’invasion illégale et extrêmement injuste de l’Ukraine rend impossible tout échange de football avec la Russie », a déclaré samedi le président de l’Association suédoise de football, Karl-Eric Nilsson. Nous exhortons donc la FIFA à décider d’annuler les matches de barrage en mars auxquels la Russie participera. Mais peu importe ce que la FIFA choisira, nous ne jouerons pas contre la Russie en mars. »

READ  Le ministre français des Affaires étrangères a déclaré à Blinken que le rétablissement des relations nécessiterait "du temps et des procédures"

La décision de boycotter les matches contre la Russie intervient deux jours après l’annonce de la Pologne, de la Suède et de la République tchèque Dans une déclaration commune Ils ne se rendront pas en Russie pour les éliminatoires de la Coupe du monde.

Le tweet de Kulesza samedi a été accueilli avec le soutien des dirigeants polonais, dont le président Andrzej Duda, qui a répondu Dire, « Et à juste titre, Monsieur le Président. Vous ne jouez pas avec les bandits. » Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a également Il a exprimé Son approbation et sa gratitude, il a remercié Kulesza et les joueurs polonais dont la star polonaise Robert Lewandowski.

Lewandowski, l’attaquant du Bayern Munich et meilleur buteur de son pays, a décrit la décision de boycotter les matches contre la Russie comme « la bonne décision ».

« Je ne peux pas imaginer jouer un match avec l’équipe nationale russe dans une situation où l’agression armée se poursuit en Ukraine », a déclaré Lewandowski. « Les joueurs et les fans de football russes ne sont pas responsables de cela, mais nous ne pouvons pas prétendre que rien ne s’est passé. »

La Russie, la Pologne, la Suède et la République tchèque sont tirées dans l’un des trois groupes des barrages d’où proviendront les trois dernières places européennes à la Coupe du monde de cette année. Dix nations européennes ont déjà décidé de leur place dans le premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde de l’UEFA.

READ  Service communautaire pour Matera et deux internationaux argentins suite à des tweets racistes

Le vainqueur du match final prévu le 29 mars entre les vainqueurs de Russie, Pologne, Suède et République tchèque se qualifiera pour la Coupe du monde. Reste à savoir comment la FIFA décidera du représentant de ce groupe si la demi-finale entre la Pologne et la Russie ne se joue pas en raison du boycott.

Ces boycotts prévus représentent une autre étape importante dans le football mondial après que l’UEFA a annoncé vendredi que la finale de la Ligue des champions se déplacerait de Saint-Pétersbourg à Paris en réponse à l’attaque contre l’Ukraine.

« L’UEFA tient à exprimer ses remerciements et sa gratitude au président de la République française, Emmanuel Macron, pour son soutien personnel et son engagement à apporter le meilleur jeu de football interclubs européen en France à un moment de crise sans précédent », L’UEFA a déclaré vendredi dans un communiqué. « Avec le gouvernement français, l’UEFA soutiendra pleinement les efforts multipartites visant à assurer le sauvetage des footballeurs et de leurs familles en Ukraine qui sont confrontés à des souffrances humaines extrêmes, à la destruction et au déplacement. »

Roman Abramovich, propriétaire du défenseur de la Ligue des champions de Chelsea, Il a déclaré dans un communiqué Samedi qu’il « accorde aux administrateurs de la Chelsea Foundation la surveillance et les soins du Chelsea FC ». Abramovich, propriétaire de l’équipe depuis deux décennies, a soutenu le président russe Vladimir Poutine.

« J’ai toujours pris des décisions dans l’intérêt du club », a déclaré Abramovich. « Je reste attaché à ces valeurs. C’est pourquoi aujourd’hui je confie aux administrateurs de la Chelsea Foundation la gestion et les soins du Chelsea FC. Je pense qu’ils sont actuellement les mieux placés pour veiller aux intérêts du club, des joueurs, de la le personnel et les fans.

READ  Krucharski ne se présentera pas au poste de président du BFS et a indiqué qui il soutiendrait - BG Football

Le Comité exécutif de l’UEFA a déclaré dans le même communiqué que les clubs et équipes nationales russes et ukrainiens participant aux compétitions de l’UEFA devraient jouer les matches à domicile sur des sites neutres plutôt que dans leurs propres stades.

La décision de la Russie d’envahir l’Ukraine a également affecté le monde du sport en dehors du football. Formule Un a publié une déclaration Vendredi que le Grand Prix de Russie en septembre n’aurait pas lieu à Sotchi, déclarant : « Il est impossible d’organiser le Grand Prix de Russie dans les conditions actuelles ».

Le Comité international olympique a exhorté toutes les fédérations sportives internationales dans la situation actuelle Vendredi pour déplacer ou annuler des événements prévus en Russie ou en Biélorussie. La Fédération internationale de patinage a également annoncé vendredi Tous les autres événements de la Coupe du monde qui devaient se dérouler en Russie d’ici la fin de la saison seront annulés ou déplacés.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer