sport

La peinture de Morozov reste à Paris en France après l’invasion russe

Le ministère français de la Culture a annoncé samedi que deux photos de l’exposition d’art de Paris des chefs-d’œuvre rassemblés par le bien-aimé russe Ivan Morozov resteront en France en raison des conditions causées par l’invasion russe de l’Ukraine.

Une photo appartient actuellement à un russe Les quelques cibles de l’Occident Pénalitéset un autre, appartient à un ukrainien Samedi, le ministère a déclaré que le musée « resterait en France » après l’incertitude sur le retour des images après la clôture du dossier. Exposition.

Une source proche du dossier, qui a requis l’anonymat, a déclaré à l’AFP que la première photo est un autoportrait de l’artiste russe Piotr Konchalovsky appartenant à l’oligarque russe Peter Avin.

Avène, milliardaire et banquier, est considéré comme un confident du président Vladimir Poutine, cible des sanctions occidentales imposées après l’invasion russe de l’Ukraine.

Ce tableau « restera dans La France « Tant que son propriétaire … est toujours visé par un gel des avoirs », a déclaré le ministère dans son communiqué officiel.

Le deuxième portrait, un tableau de Margarita Morozova du peintre russe Valentin Serov, appartient au Musée des Beaux-Arts de la ville ukrainienne de Dnipro et restera en France « jusqu’à ce que la situation dans le pays permette de la ramener en toute sécurité », selon le ministère. mentionné.

Il a souligné que c’était « à la demande des autorités ukrainiennes ».

Le ministère a indiqué que la France évaluait actuellement la situation concernant une troisième photo, détenue par une entreprise privée liée à un autre oligarque russe, à ajouter à la liste des sanctions.

READ  De nouveaux visages portent la clé de la Belgique avant les demi-finales de la Ligue des Nations

La source a ajouté à l’AFP que cette image appartient à la Fondation Magma, qui est liée à Vycheslav Kantor. Il est déjà visé par des sanctions britanniques en raison de sa contribution à la société d’engrais.

L’exposition a été présentée à la Fondation Louis Vuitton à Paris de fin septembre au 3 avril.

Il est maintenant en cours de démantèlement et environ 200 tableaux sont retournés dans des musées en Russie où la plupart d’entre eux sont habituellement conservés.

Les points forts de la collection comprennent des œuvres d’artistes impressionnistes et d’autres maîtres européens rarement vus à l’étranger, ainsi que de belles œuvres d’art russes.

La majeure partie de la collection de Morozov est maintenant conservée dans les musées Tretiakov et Pouchkine à Moscou et au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg plutôt que chez des collectionneurs privés.

Mais il y a eu des inquiétudes quant au retour des photos, qui devraient avoir lieu par voie terrestre plutôt que par voie aérienne en raison des restrictions actuelles sur les voyages aériens entre l’Europe et la Russie.

(AFP)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer