sport

La patronne de la Société nationale des hydrocarbures, Brigitte Henrique, porte plainte contre le secrétaire général déchu Didier Semenet pour « violences psychologiques »

PARIS – La tourmente au Comité olympique français assombrit le sport français en préparation des JO de Paris.

Depuis que la commission a limogé le secrétaire général Didier Sement le mois dernier, la présidente Brigitte Henrik a commencé à le poursuivre pour « violences psychologiques ».

La commission a confirmé que Henriques avait engagé la procédure judiciaire mais a refusé de commenter davantage l’affaire lorsqu’elle a été contactée par l’Associated Press lundi.

Sement et Henrik sont en désaccord depuis des mois. Leur relation professionnelle tendue a pris fin en septembre lorsque le conseil d’administration du comité a voté la disqualification de Semenet de son poste à la suggestion d’Henrix.

Les raisons du licenciement de Cement ne sont pas encore connues.

Henrique, l’ancien footballeur international français, a été élue la première femme à présider le comité l’année dernière.

Dans d’autres événements embarrassants dans le sport français, le ministre des Sports a ordonné une enquête sur la Fédération française de football après que son président, Noël Le Graet, ait fait face à des allégations de harcèlement sexuel.

Le ministère des Sports a également suspendu le directeur général de la Coupe du monde de rugby 2023, Claude Atcher, après qu’une enquête interne a révélé « des pratiques de gestion inquiétantes » et « la souffrance de certains employés ».

READ  Diffusion en direct du Championnat d'Europe de football : Autriche - France 0 : 1, les Coqs gagnent avec un but contre son camp (vidéo)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer