Economy

La France signe des accords économiques avec la Chine – EURACTIV.fr

L’Elysée a indiqué jeudi que la France et la Chine avaient signé plusieurs accords économiques impliquant de grandes entreprises dans des secteurs tels que les transports, l’énergie, l’agriculture, la culture et la science lors de la visite du président Emmanuel Macron en Chine.

Macron est arrivé mercredi en Chine avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et plus de 50 hommes d’affaires français de haut niveau issus d’un large éventail d’industries.

Aux côtés de grandes entreprises, la France et la Chine ont discuté et même signé plusieurs accords liés à des secteurs clés tels que les transports, l’énergie, l’agriculture, la culture et la science, un document de la présidence française consulté par EURACTIV.

L’un des plus importants accords signés avec la Chine prévoit la mise en place d’une nouvelle ligne d’assemblage dans l’usine de Tianjin de l’avionneur français Airbus afin que l’entreprise puisse doubler sa capacité de production de modèles A320. La nouvelle ligne devrait être pleinement opérationnelle en 2025.

L’énergéticien français EDF a également renouvelé son accord avec le leader chinois du nucléaire CGN – signé en 2007 – qui permet la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Sur le plan agricole, la Suez Water and Wastewater Management Company a remporté un contrat pour un projet de dessalement d’eau de mer.

L’Oréal, leader mondial des cosmétiques, a également conclu un accord de partenariat de trois ans avec la société chinoise d’e-commerce Alibaba sur le thème de la « Consommation durable ».

Dans le même temps, Macron et le président chinois Xi Jinping se sont également mis d’accord sur les questions culturelles.

READ  L'impasse des négociations sur le Brexit a pesé sur les actions et la livre

Selon l’un des marchés conclus, le Musée du Palais de la Cité Interdite à Pékin présentera une exposition intitulée « Le Château de Versailles et la Cité Interdite, les échanges entre la France et la Chine au XVIIIe siècle », en partenariat avec le Château de Versailles . Cette exposition était initialement prévue en 2020 mais a été reportée en raison de la pandémie.

Les deux pays ont également exprimé leur souhait de faciliter l’obtention de visas pour la circulation des étudiants et des enseignants travaillant dans le domaine scientifique.

« Il ne serait pas complet sans mentionner également le travail de l’Agence française de développement, qui se concentre sur la lutte contre le changement climatique en Chine, en s’appuyant sur l’expertise de nos entreprises », a déclaré Macron dans un communiqué conjoint avec son homologue chinois jeudi. .

Pendant ce temps, von der Leyen a déclaré que les relations commerciales entre l’UE et la Chine sont de plus en plus déséquilibrées.

« L’Union européenne est devenue plus vigilante quant à la protection de ses intérêts et de ses dépendances pour garantir des règles du jeu équitables », a déclaré von der Leyen aux journalistes à Pékin.

Macron quittera la Chine vendredi.

(Clara Bauer Babev, Charles Zomsky | EURACTIV.fr et Reuters)

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer