Economy

Pékin signale les cas de Covid les plus élevés depuis juin 2020 alors que les Jeux olympiques se profilent

Publié le:

Pékin (AFP) – Pékin a enregistré dimanche son plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 depuis un an et demi, alors que la capitale chinoise se prépare à accueillir les Jeux olympiques d’hiver dans cinq jours.

La Chine organisera les Jeux dans une bulle stricte en « boucle fermée » dans le cadre de sa stratégie zéro Covid de verrouillages ciblés, de restrictions aux frontières et de longues quarantaines.

Cette approche a aidé la deuxième économie mondiale à maintenir le nombre de nouvelles infections bien inférieure à celle de nombreux autres pays, mais elle lutte contre des épidémies locales dans plusieurs villes ainsi que dans la bulle olympique.

Le Nouvel An lunaire à venir – la plus grande fête nationale de Chine – présente de nouveaux défis alors que des millions de personnes retournent dans leur ville natale et se mêlent à leur famille et à leurs amis.

Le décompte de Pékin de 20 nouveaux cas dimanche était le plus élevé de la ville depuis juin 2020, selon la Commission nationale de la santé (NHC).

Les autorités de la ville ont verrouillé certains complexes d’habitation, tandis que les responsables du district de Fengtai – où la plupart des infections de dimanche ont été détectées – ont commencé à tester environ 2 millions de personnes pour le virus.

La bulle olympique sépare toutes les personnes impliquées dans les Jeux de la population chinoise au sens large pour limiter le risque de fuite d’infections.

Les quelque 60 000 personnes à l’intérieur de la bulle sont soumises à des tests quotidiens.

READ  25% de la population a téléchargé l'application française de suivi COVID-19 - Ministre

Les organisateurs ont signalé samedi 36 cas liés aux Jeux, portant le total à plus de 100 depuis que la bulle a été scellée le 4 janvier.

Le NHC a déclaré dimanche qu’il y avait 54 nouveaux cas locaux dans tout le pays, alors que la riche ville orientale de Hangzhou et la ville de Suifenhe, dans le nord-est de la province du Heilongjiang, sont apparues comme des points chauds potentiels.

Les autorités chinoises ont verrouillé une zone voisine de Pékin cette semaine à la suite d’une poignée de cas signalés, semblant ne pas avoir annoncé publiquement les restrictions qui ont confiné environ 1,2 million de personnes dans la nouvelle zone de Xiong’an dans leurs maisons.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer