World

La France rouvre ses portes aux touristes protégés cette semaine

Une promenade sur les traces de Pablo Picasso à Montmartre ; Respirez les senteurs de Provence. Promenez-vous le long des plages du débarquement : ces attractions et toutes les autres attractions en France redeviendront accessibles cette semaine pour la plupart des touristes étrangers – s’ils sont vaccinés.

La France se rétablit sur la liste des destinations des visiteurs internationaux touchés par le Covid-19. Vendredi, le gouvernement a annoncé la suppression de la nécessité des tests de coronavirus pour les Européens vaccinés.

Il permet également aux touristes vaccinés de la plupart des régions du monde, y compris des États-Unis, de la majeure partie de l’Asie, de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Amérique du Nord et centrale, de revenir s’ils sont négatifs.

La Tour Eiffel est illuminée à Paris.

François Morey/AFP

La Tour Eiffel est illuminée à Paris.

Les règles souples commenceront à partir de mercredi, donnant un coup de pouce au secteur touristique prisé de la France qui a généré des dizaines de milliards d’euros et maintenu plus d’un million d’emplois avant que la pandémie n’arrête le tourisme de masse.

Lire la suite:
* Ces petits pays espèrent bénéficier d’un grand coup de pouce grâce au tourisme vaccinal
* La Croatie est prête à recevoir des touristes étrangers. Mais qui peut venir ?
* La Thaïlande rouvrira Phuket aux touristes vaccinés contre le Covid-19 à partir de juillet

Pour la guide touristique française Linda Zeno, le retour des visiteurs étrangers ne pouvait pas arriver assez tôt: les allocations de chômage sur lesquelles elle vivait pendant la pandémie ont été interrompues le mois dernier, la laissant sans « plus de ressources, rien ».

La femme de 61 ans n’a eu aucun touriste étranger pour la guider depuis qu’elle a conduit un bus chargé d’anglais et d’espagnol autour du château de Versailles en février 2020.

La cathédrale Notre-Dame en construction.

François Morey/AFP

La cathédrale Notre-Dame en construction.

« Chaque jour, il y a des publicités que les Américains – » Whoopi ! « Et ainsi ils reviendront », a-t-elle déclaré. « Ça va prendre du temps, et comme je suis désespéré, c’est difficile d’être positif. »

Le copropriétaire du magnifique château de Vaux-le-Vicomte au sud-est de Paris a également déclaré s’attendre à un retour « timide » des touristes étrangers, qui représentaient environ un quart des visiteurs de la propriété du XVIIe siècle.

« Hourra », a déclaré Alexandre de Fogoy à propos de la réouverture de la frontière. « Mais nous restons prudents. »

Le tourisme en France ne sera toujours pas possible à partir de pays aux prises avec l’épidémie du virus et des variables inquiétantes. Cette « liste rouge » comprend actuellement 16 pays, dont l’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil. Même après la vaccination, les voyageurs des pays rouges devront encore justifier le voyage et se mettre en quarantaine pendant une semaine.

En dehors de l’Europe, la majeure partie du reste du monde est classée « orange » dans un nouveau livre de règles de voyage publié vendredi par le gouvernement français.

Les visiteurs qui ont été vaccinés en provenance des pays « oranges » – dont les États-Unis et la Grande-Bretagne – n’auront pas besoin d’être mis en quarantaine à leur arrivée, ni de justifier des raisons de leur voyage en France. Cependant, ils devront toujours avoir un test PCR négatif ne dépassant pas 72 heures, ou un test d’antigène négatif ne dépassant pas 48 heures.

Les enfants non vaccinés seront admis avec les adultes vaccinés, mais devront présenter un test négatif à partir de 11 ans.

Les visiteurs européens et ceux de sept pays classés « verts » – Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande et Singapour – n’auront pas besoin de se faire tester s’ils sont vaccinés.

Nouvelle-Zélande Site Internet SafeTravel Il est actuellement conseillé à tous les Néo-Zélandais de ne pas voyager à l’étranger pour le moment en raison de Covid-19. Ceux qui voyagent vers des destinations autres que l’Australie et les îles Cook doivent effectuer deux semaines d’isolement et de quarantaine à leur retour en Nouvelle-Zélande.

READ  pour "sauver Noël", l'Europe prend un virage face à la deuxième vague

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer