Top News

La France prolonge les conditions de permis de santé jusqu’en juillet 2022

Les citoyens français, les résidents et les voyageurs dans le pays pourraient devoir obtenir un permis de santé jusqu’en juillet 2022 pour accéder aux zones intérieures telles que les restaurants, les bars, les centres commerciaux, les avions et les hôpitaux, entre autres, comme le prévient Schengen Visa Info. .com.

Les législateurs français ont accepté de prolonger l’exigence du Pass Santé jusqu’en juillet 2022 si la situation COVID-19 dans le pays et la région ne s’améliore pas.

Cependant, cette étape n’est pas définitive car le projet de loi doit passer par d’autres procédures pour être finalisé, notamment être débattu au Sénat français au cours de la semaine prochaine. Ce n’est qu’alors que les autorités se prononceront sur sa prolongation.

Et le Premier ministre français Jean Castix avait précédemment annoncé la prolongation du projet de loi, sur laquelle, selon lui, les autorités du pays travaillaient.

À l’époque, Castex avait précisé que même si l’extension du projet de loi semble paradoxale à l’heure actuelle alors que tout le monde s’attend à ce que les restrictions de voyage soient assouplies, les citoyens du pays, ainsi que les voyageurs, devraient garder le passage avec eux dans l’ordre. Pour éviter une augmentation inattendue des cas de coronavirus.

L’extension des exigences du Pass Santé fait également suite à la suggestion du président français Emmanuel Macron. Cependant, il a déclaré que certaines restrictions pourraient être assouplies dans certaines régions qui enregistrent systématiquement de faibles taux d’infection.

Le projet de loi sur le passeport sanitaire a été de nouveau approuvé en juillet et est entré pleinement en vigueur en août. À l’époque, les autorités du pays avaient accepté de mettre fin à la condition après le 15 novembre tant que les députés ne souhaitaient pas prolonger à nouveau les mesures.

READ  Les anciens rituels de guérison traditionnels passent au numérique en Afrique du Sud infestée de virus إفريقيا

Depuis lors, toutes les personnes doivent avoir un certificat de vaccination, une preuve de guérison ou un résultat négatif au test COVID-19 effectué récemment afin d’être autorisées à accéder à certaines zones et activités.

A l’exception des ressortissants français, les touristes sont également tenus de détenir une carte sanitaire en cours de validité pour être autorisés à entrer dans certains lieux.

Malgré le fait que ceux qui ont obtenu un résultat de test COVID-19 récent doivent suivre les mêmes règles que les personnes qui ont été vaccinées ou récupérées, Macron a suggéré que tout le monde devrait être complètement vacciné car il est plus rentable et pratique de présenter un certificat de vaccination que de subir un test plusieurs fois par semaine.

Auparavant, les autorités françaises avaient confirmé que depuis le 15 octobre, le pays ne propose plus de PCR gratuit et de tests antigéniques rapides effectués pour des raisons non médicales. Cela signifie que seuls ceux qui présentent des symptômes associés au coronavirus, ceux qui ont été en contact avec une personne infectée et qui doivent être testés pour des raisons médicales peuvent bénéficier du test gratuit.

>> Le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies affirme que la France est l’un des pays les plus sûrs pour voyager

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer