Top News

La France lance un plan d’action de 20 M€ contre l’abandon d’animaux

Le gouvernement a déclaré que la France lancerait un nouveau plan d’action de 20 millions d’euros pour lutter contre l’abandon des animaux, qui a considérablement augmenté cette année en partie en raison du verrouillage de Covid-19.

Le ministre de l’Agriculture Julian Dinormandy a annoncé le nouveau plan aujourd’hui (21 juillet), avec des chiffres montrant que les abandons d’animaux en France ont augmenté de 14 % en juin par rapport à juin 2019.

L’agence de protection animale La Société protectrice des animaux (SPA) a indiqué que ses refuges étaient presque pleins et qu’elle “ne pourra bientôt plus accueillir d’animaux”.

Le nouveau plan vise à aider les 800 refuges pour animaux du pays à lutter contre le problème croissant en fournissant 20 millions d’euros pour aider à agrandir les refuges et fournir plus de soutien pour faire face au problème.

Il durcira également les sanctions contre les personnes qui laissent des animaux dans la nature. Le crime sera désormais puni de trois ans d’emprisonnement au lieu de deux ans. Le crime a déjà été puni d’amendes pouvant aller jusqu’à 30 000 euros.

Une nouvelle campagne de sensibilisation sera également lancée. Cela inclura les panneaux d’affichage affichés dans les stations-service des autoroutes, car on estime que 60 % des abandons d’animaux chaque année se produisent à ces endroits.

Le gouvernement devrait également exiger de toute personne qui adopte un animal de lire et d’accepter une “charte”, qui comprendra des informations sur le temps et l’argent nécessaires pour prendre soin de l’animal, qui nécessitera également des soins vétérinaires et des vaccinations.

READ  Des Tasman Wheelers aux vainqueurs du Tour de France : Finn Fisher-Black passe à l'action

L’idée est de réduire les achats impulsifs, qui sont la principale cause d’abandon d’animaux, car les propriétaires achètent un animal de compagnie sans se rendre compte des responsabilités et obligations financières et temporelles impliquées.

Les abris anti-bombes sont pleins d’explosions

Claire Brisard, Directrice du Centre SPA à Hermere (Evelyn), Informer FranceInfo: « Quand il s’agit de chiens, ça commence à devenir vraiment mauvais. Avec les chats, c’est vraiment catastrophique.

Le centre a secouru 115 chats de plus en 2021 par rapport à 2019. Les chats sont l’animal le plus abandonné de France, et le problème s’est aggravé depuis le confinement du COVID-19.

“Nous avons beaucoup de chatons”, a déclaré Mme Brisard. “Les propriétaires ont utilisé le confinement pour nous dire : ‘Je ne pouvais pas les neutraliser’. Pendant le confinement, les animaux occupaient les gens, mais quand ils ont retrouvé leur ancienne vie, ils ont oublié les animaux qui les ont aidés.”

Les rongeurs, comme les souris et les hamsters, ont également connu des taux plus élevés d’abandon et de reddition des abris.

Sabine Lidecker, une autre directrice de la SPA, a déclaré que le personnel s’était donné beaucoup de mal pour aider à l’acquisition de nouveaux animaux, en particulier ceux qui sont encore trop petits pour être placés en famille d’accueil ou relogés.

Elle a dit: “Nous devons faire de la place. Abattre les murs, séparer les espaces, pouvoir accueillir de nouveaux chats dans la pouponnière. Depuis le début, j’avais 10 chats dans la maison. “

La France, championne du monde de l’abandon

L’abandon d’animaux a toujours été un problème en France.

READ  Le Japon accueille le premier exercice militaire conjoint avec les États-Unis et la France

Campagne 2019 de la Société de protection des animaux la Fondation 30 millions de barrages a souligné que plus de 100 000 animaux de compagnie ont été abandonnés en France, le plus haut niveau d’Europe.

La campagne a utilisé une vidéo “choquante” avec le hashtag #NonAlAbandon, qui montre des images qu’elle a déclaré que ses employés “voyaient tous les jours” comme des gens ordinaires laissant leurs animaux sur le bord de la route, dans des caisses, attachés dans des champs ou simplement à la décharge. eux dans les égouts à ordures.

À l’époque, Reha Houten, présidente de la Fondation 30 millions de dames, avait déclaré à Connexion : « La dure réalité est que 100 000 animaux en France sont abattus chaque année parce que les gens ne sont pas prêts à passer du temps à trouver quelqu’un pour s’occuper de leur animal de compagnie.

“Cela devient encore pire en été, car 60 000 animaux de compagnie sont euthanasiés chaque année, afin que les gens puissent partir en vacances sans problème.”

Association de protection des animaux du Nord émettre une alerte Sur la problématique en 2019, et en 2020, le député français Luc Dombreval, député des Alpes Maritimes et responsable du groupe de protection animale Condition Animale, Soumettre un rapport de 300 pages 120 recommandations au gouvernement.

Le rapport comprenait des recommandations sur la cruauté envers les animaux, les achats impulsifs d’animaux de compagnie et un nouveau numéro de téléphone d’assistance téléphonique que les gens peuvent appeler s’ils voient ou soupçonnent que quelqu’un est cruel envers les animaux ou maltraité.

READ  Lille maintient la tête en France après le but de Neymar lors de la victoire du Paris Saint-Germain

Et en janvier de cette année, Le Parlement français a débattu de cette question, à l’issue du vote par l’idée d’un « certificat d’entente » (Certificat de connaissances) qui informe les nouveaux propriétaires d’animaux de leurs responsabilités, qui doivent être signées avant l’achat.

Histoires liées

Record d’animaux abandonnés en France, selon une campagne choc
La France lutte contre l’abandon d’animaux avec de nouvelles règles d’adoption
Bien-être animal : les acheteurs d’animaux en France auront besoin d’une certification
Halte à la cruauté et à l’abandon des animaux en France, dit un député

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer