Economy

La France et l’Australie se disent prêtes à reconstruire leurs relations bilatérales Par Reuters

© Reuters. DOSSIER : Le Premier ministre australien Anthony Albanese et la ministre des Affaires étrangères Penny Wong assistent à une réunion bilatérale avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida, ainsi qu’à un sommet des dirigeants du Quatuor entre les États-Unis, le Japon, l’Inde et l’Australie.

PARIS (Reuters) – La France et l’Australie ont fait part de leur volonté de reconstruire leurs relations bilatérales après que les Australiens ont voté la semaine dernière pour évincer le gouvernement qui a provoqué la colère de Paris en abandonnant un contrat d’achat de sous-marins entre les deux pays.

Le palais présidentiel français a indiqué, dans un communiqué publié jeudi, que le président français Emmanuel Macron avait appelé le nouveau Premier ministre australien Anthony Albanese pour le féliciter de son élection. Le dirigeant travailliste a prêté serment lundi.

« Après avoir reconnu la grave trahison de confiance suite à la décision de l’ancien Premier ministre, Scott Morrison, de résilier les contrats sous-marins, le président français et le Premier ministre australien se sont mis d’accord pour reconstruire une relation bilatérale basée sur la confiance et le respect (… ) a précisé l’Elysée.

« Une feuille de route sera élaborée pour structurer ce nouvel agenda bilatéral (…) », ajoute le communiqué.

En octobre dernier, la France a accusé ses alliés de l’avoir poignardée dans le dos lorsque l’Australie a choisi de construire des sous-marins à propulsion nucléaire en utilisant la technologie américaine et britannique plutôt qu’un programme de sous-marins français de plusieurs milliards de dollars.

READ  Les réductions d'impôt sur les sociétés ont aidé l'économie: FM Nirmala Sitharaman

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer