Top News

La France et 14 pays demandent au Mali de permettre aux forces danoises de rester dans le statu quo

Photo d’un soldat au quartier général de la Force Nouvelle Takoba à Gao, au Mali, le 20 août 2021. La photo a été prise le 20 août 2021. (Reuters)/PAUL LORGERIE/File Photo

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

PARIS (Reuters) – La France et 14 autres pays ont exhorté mercredi soir le Mali à autoriser les forces spéciales danoises à rester dans le pays africain, mais son gouvernement de transition a insisté pour un retrait immédiat.

Répondant à la déclaration du ministre danois des Affaires étrangères Jeppe Kofod mardi selon laquelle les troupes étaient là « une invitation claire », le gouvernement malien s’est dit surpris qu’une décision sur la demande danoise de déploiement en juin soit toujours en attente. Lire la suite

« Il n’y a pas d’accord autorisant le déploiement de forces spéciales danoises dans la division Takuba », a déclaré le gouvernement malien dans un communiqué. Elle a ajouté que la Norvège, le Portugal et la Hongrie attendent toujours l’approbation et n’ont pas déployé de troupes.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Lundi, le gouvernement malien a demandé au Danemark de retirer ses troupes immédiatement. Lire la suite

La Task Force européenne a été créée pour aider les voisins de l’Afrique de l’Ouest, le Mali, le Burkina Faso et le Niger face aux militants liés à l’État islamique et à Al-Qaïda, qui occupent de vastes étendues de territoire dans la zone où leurs frontières se rencontrent.

Dans un communiqué, les 15 pays ont déclaré qu’ils regrettaient profondément les allégations du gouvernement malien selon lesquelles le contingent danois à Takoba ne disposait pas d’une base juridique appropriée.

READ  Allardyce refuse de discuter de l'avenir après le touché de West Bromwich Albion

Les 15 pays ont déclaré : « Ils agissent en pleine conformité avec les lois internationales et nationales dans leur soutien aux forces armées maliennes et dans leur lutte à long terme contre les groupes terroristes armés ».

La Task Force Takoba a été créée en tant que successeur partiel de l’opération antiterroriste française dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest. Le président français Emmanuel Macron a commencé à mettre fin à l’opération, qui comprend plus de 5 000 soldats.

Le groupe de travail comprend 14 pays européens qui fournissent des forces spéciales et un soutien logistique et tactique pour travailler aux côtés des forces régionales pour des opérations ciblées contre les militants islamistes.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Reportage complémentaire de John Irish à Paris et Timoko Diallo à Bamako ; Écrit par Juliette Gabkeiro et Pat Felix; Montage par Chris Reese et Richard Chang

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer