Top News

La France boycotte la conférence des Nations Unies contre le racisme | nouvelles sur le racisme

Macron rejoint une liste croissante de pays occidentaux pour boycotter l’événement, affirmant que la décision était due à des “déclarations antisémites” dans les éditions précédentes.

La présidence française a déclaré vendredi que le président français Emmanuel Macron boycotterait une conférence des Nations Unies sur l’antiracisme le mois prochain en raison des inquiétudes suscitées par les “déclarations antisémites” lors des sessions précédentes.

La réunion de suivi de la conférence de Durban, du nom de la ville sud-africaine où s’est tenue la première édition en 2001, doit réunir les dirigeants mondiaux en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York en septembre.

Mais la formule a été controversée depuis sa création, avec des critiques accusés par les dirigeants israéliens que la première version à Durban était entachée d’antisémitisme malveillant et non dissimulé.

Plusieurs pays, dont la France, ont également boycotté les réunions de suivi en 2009 et 2011.

Le Canada, Israël, le Royaume-Uni, les États-Unis et plusieurs pays européens ont déjà annoncé leur boycott de la réunion de cette année.

La présidence française a déclaré dans un communiqué que Macron “a décidé de ne pas participer à la conférence de suivi qui se tiendra cette année en raison de son inquiétude face aux déclarations antisémites faites lors de la conférence de Durban”.

La première Conférence de Durban, qui a eu lieu du 31 août au 8 septembre 2001, a été marquée par de profondes divisions sur les questions d’antisémitisme, de colonialisme et d’esclavage.

Les pays occidentaux pensent que la critique d’Israël et de son occupation des territoires palestiniens se transforme souvent en antisémitisme ouvert.

READ  Juliette Binoche publie une photo rare de sa fille, Hana Magimel

Les États-Unis et Israël se sont retirés de la conférence pour protester contre le ton de la réunion, y compris les projets d’inclure les condamnations du sionisme dans le texte final.

Lors de la conférence de 2009, un discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad attaquant Israël a conduit à un retrait temporaire de plusieurs délégués européens.

“La France continuera de lutter contre toutes les forces du racisme et veillera à ce que la Conférence de suivi de Durban se tienne conformément aux principes fondateurs des Nations Unies”, a déclaré la présidence française.

Macron a promis de lutter contre l’antisémitisme sous toutes ses formes et a mis en garde l’année dernière contre la “réémergence d’un antisémitisme intolérable en Europe”.

Ces derniers jours, le gouvernement a exprimé sa préoccupation face aux slogans antisémites lors des manifestations contre les restrictions liées au COVID-19.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer