Economy

La Corée du Nord fait face à une “période difficile”, selon l’agence alimentaire de l’ONU

émis en : la moyenne:

Séoul (AFP)

La Corée du Nord est confrontée à une pénurie alimentaire d’environ 860 000 tonnes cette année, selon les estimations de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, avertissant que le pays pourrait connaître une “période de déficit sévère” dès le mois prochain.

Le pays appauvri, soumis à de multiples sanctions internationales pour ses programmes d’armes nucléaires et de missiles balistiques, a eu du mal à se nourrir et souffre de pénuries alimentaires chroniques.

L’année dernière, la pandémie de coronavirus et une série de tempêtes et d’inondations estivales ont accru la pression sur l’économie chancelante, et Pyongyang a admis le mois dernier qu’elle s’attaquait à une “crise alimentaire existante”.

La Corée du Nord devrait produire un “niveau proche de la moyenne” de 5,6 millions de tonnes de céréales cette année, selon le rapport de la FAO, qui avait une date de référence lundi.

Le rapport ajoute qu’il s’agit d’environ 1,1 million de tonnes de moins que la quantité nécessaire pour nourrir l’ensemble de sa population, et avec “des importations commerciales officiellement prévues à 205 000 tonnes”, la Corée du Nord devrait faire face à une pénurie alimentaire d’environ 860 000 tonnes.

« Si cet écart n’est pas suffisamment couvert par les importations commerciales et/ou l’aide alimentaire, les familles peuvent traverser une période particulièrement difficile d’août à octobre », a-t-elle ajouté.

Mais Pyongyang a fermé ses frontières en janvier de l’année dernière pour se protéger de l’épidémie, à la suite de quoi le commerce avec Pékin – sa bouée de sauvetage économique – a considérablement ralenti tandis que tous les travailleurs humanitaires internationaux ont quitté le pays.

READ  EY affirme que la France comble l'écart avec le Royaume-Uni dans les investissements financiers

Une série de cyclones estivaux a provoqué des inondations qui ont détruit des milliers de maisons et inondé des terres agricoles.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a fait rarement référence aux souffrances de ces derniers mois, affirmant que la situation alimentaire était devenue « tendue » et avertissant les gens de se préparer à « la pire situation de tous les temps ».

La Corée du Nord a subi une famine à l’échelle nationale dans les années 1990, qui a tué des centaines de milliers de personnes après la chute de l’Union soviétique et l’a laissée sans soutien critique.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer