World

Kostadinov : « Vazrazhdani » a de grandes chances de terminer deuxième

Il insiste sur le fait que le taux de participation était terriblement faible.

La formation d’un gouvernement tripartite est devenue discutable si chaque formation tient ses promesses. Nous ne soutiendrons pas un autre gouvernement à moins qu’il ne soit autorisé par nous. Nos chances d'arriver à la deuxième place sont élevées, et lorsque les premiers vrais résultats de la CEC seront connus, nous pourrons le constater par nous-mêmes. La participation était terriblement faible. C'est ce qu'a commenté le leader de « Vazrazhdani » Kostadin Kostadinov après la fin de la journée électorale.


Les premiers résultats du sondage électoral, réalisé et financé par NOVA, montrent que Vazrazdani est engagé dans une bataille pour la deuxième place avec le PP-DB et le DPS, tandis que le GERB-SDS remporte le vote parlementaire anticipé ainsi que les élections européennes. Selon les sondages Trend et Gallup, le parti de Kostadinov occupe la quatrième place. Le premier indique que le parti a obtenu 14,2 %, et le second indique 14,7 %.


Sortie des urnes : premiers résultats du vote 2 en 1


Selon Kostadinov, chaque gouvernement minoritaire peut amener son propre parti à négocier le pouvoir. « On voit très vite qui représente quoi. Cela ne doit pas nous rassurer, car plus vite nous nous débarrasserons des déchets, plus vite ils s'accumuleront. Voter pour des menteurs sans cesse compromis n'aide pas le processus électoral et la démocratie. Cela ne devrait pas non plus être le cas. nous disons que nous sommes fatigués des élections, car cela signifie que nous sommes fatigués de la liberté. Notre objectif est de restaurer la confiance dans le système électoral à une époque où la légitimité est en train de disparaître du pays.

READ  Le pape François défend la création d'une "union civile" pour les couples de même sexe, dans un documentaire


Selon lui, les électeurs sont indifférents, mais la Bulgarie est leur patrie, donc Vazrajdan se battra pour elle, malgré les calomnies. Il a ajouté : « Tout peut être truqué, mais pas l'activité électorale. L'électeur a porté une gifle retentissante à l'État et a déclaré que ce n'était pas sa propriété. Kostadinov a déclaré qu'un taux de participation de 31% ne sauve pas la situation dans le pays ».




Découvrez tout sur le vote 2 en 1 ici


Ne manquez pas le rythme de la journée ! Suivez-nous sur Galerie d'actualités Google


Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer