Economy

Koliba invite des hommes d’affaires français à participer à d’importants travaux de construction et de privatisation en Ukraine

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuliba, lors de sa visite de travail en France, a tenu une réunion du conseil des entreprises avec des représentants de grandes et moyennes entreprises françaises, selon le service de presse du ministère.

“Au cours des années suivantes, d’énormes opportunités se sont ouvertes en Ukraine, en particulier dans les domaines de la construction, des infrastructures et de l’énergie. Le président ukrainien et le gouvernement se sont engagés à renouveler à grande échelle l’infrastructure ukrainienne afin de créer de nouvelles infrastructures qualitatives. des opportunités pour le développement de notre pays et le commerce international », a déclaré Kuliba. Participation à deux des domaines d’investissement les plus attractifs, à savoir le grand programme de construction du président ukrainien Volodymyr Zelensky et la grande privatisation.

Koliba a expliqué que cela concerne principalement la construction et la concession de routes et de ponts, la concession et la privatisation des ports, la modernisation des infrastructures frontalières, les projets d’électrification des transports publics, le développement des systèmes d’adduction d’eau, le traitement des déchets, etc.

Le ministre a souligné que “cette coopération est non seulement bénéfique, mais a également une signification politique importante pour le renforcement des relations entre l’Ukraine et la France”.

En outre, les deux parties ont accordé une attention particulière au secteur de l’énergie. Kuliba a souligné le potentiel de production d’hydrogène vert en Ukraine et notre pays a coïncidé avec la trajectoire du Green Deal européen, qui ouvre de nouvelles opportunités dans le domaine des énergies renouvelables.

Le ministre a également attiré l’attention sur les réalisations de l’Ukraine en matière de libéralisation et de simplification de la conduite des affaires, l’adoption de la nouvelle loi sur les concessions et sa mise en œuvre réussie, et l’harmonisation de la législation ukrainienne avec les règles de l’Union européenne. En outre, Kuliba a noté que le Conseil des exportateurs et des investisseurs travaille constamment sous la supervision du ministère ukrainien des Affaires étrangères, aidant les investisseurs à trouver de nouvelles opportunités.

READ  le Conseil d'État rejette Total

Il est à noter que les dirigeants de plusieurs entreprises déjà actives ou intéressées par la mise en œuvre de projets commerciaux en Ukraine ont participé au conseil: Airbus, Air Liquide, Alstom, Crédit Agricole, Aegis, RTI International, Total Eren, Triba Energy et autres. Le régulateur participant est le MEDEF International (French Business Movement), qui aide les entreprises françaises à établir une coopération internationale.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer