entertainment

Ils ont admis que 31 erreurs VAR « majeures » avaient été commises en Angleterre. Qui sont les gagnants et les perdants ?

La Commission indépendante des incidents de matchs majeurs d'Angleterre a publié son rapport complet sur la saison de Premier League.

Non seulement il y avait de l'enthousiasme autour de la bataille pour le titre entre Manchester City et Arsenal, mais elle a également été marquée par des erreurs commises par les arbitres et le système VAR, à presque chaque tour.

Le rapport inclut 31 « erreurs majeures » dans le système, décrites tour par tour.

Plus un tableau du nombre de fois où les équipes en ont souffert ou « gagné ».

Cela commence vraiment le premier week-end de la saison, lorsque le VAR n'a pas vu de penalty pour les visiteurs lors du match Manchester United-Wolverhampton (1:0). Et aussi dans la dernière minute des arrêts de jeu.

Naturellement, le scandale Tottenham-Liverpool (2:1) a également été inclus, le but régulier des visiteurs n'ayant pas été reconnu pour une raison quelconque, bien que les images VAR montrent qu'il n'y a pas eu d'embuscade – photo ci-dessus.

Celles-ci, en plus de quelques-unes des erreurs mentionnées, entraînent des dommages directs potentiels ou presque certains sous forme de points pour certaines équipes.

Dans le tableau final après les conclusions de ces 31 cas, les choses se présentent comme suit :

Aston Villa (3-0), Everton (2-0) et Manchester United (2-0) sont les seuls clubs à avoir un bilan totalement positif dans de telles décisions. Autrement dit, aucune des erreurs installées ne leur a nui.

Wolverhampton (0-3) et Liverpool (0-4) se situent à l’autre bout de l’échelle, sans qu’une seule décision ne soit rendue en leur faveur parmi celles évoquées dans le rapport des experts.

READ  10 choses à savoir avant de voyager en Egypte - Divertissement

Les prétendants au titre, Manchester City (1-1) et Arsenal (2-2), sont pour ainsi dire dans le juste milieu.

La plupart des arbitres et du VAR ont raté les matchs de Nottingham Forest, un total de 6, et le bilan du point de vue de l'équipe était de 2-4 pour les mauvaises décisions.

Il y a le moins d'erreurs dans les matches de West Ham – une seule était « en faveur » de cette équipe.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer