World

Il a escaladé un gratte-ciel à Hong Kong en fauteuil roulant

La grimpeuse en fauteuil roulant Lai Chi-wai a tenté de gravir la tour Nina de 89 étages.

Lampson Yip – clique sur Images / Getty Images

La grimpeuse en fauteuil roulant Lai Chi-wai a tenté de gravir la tour Nina de 89 étages.

Un alpiniste paraplégique a recueilli plus de 5,2 millions de dollars de Hong Kong (940 000 dollars) pour une œuvre caritative après son audacieuse ascension vers un gratte-ciel de Hong Kong.

En utilisant uniquement la force du haut de son corps, il a fallu 10 heures à Lai Chi-Wai pour gravir les 250 mètres de la tour Nina samedi.

L’homme de 37 ans a admis Reuters Il avait “très peur”.

«Quand je grimpe une montagne, je peux m’accrocher à des rochers ou à de petits trous, mais avec du verre, tout ce sur quoi je peux vraiment compter, c’est la corde à laquelle je m’accroche», dit-il.

Lai Chi-wai a utilisé le système de poulie pour monter la tour.

Lampson Yip – clique sur Images / Getty Images

Lai Chi-wai a utilisé le système de poulie pour monter la tour.

Lire la suite:
* Lonely Planet Hong Kong: un festin sensuel
* Hong Kong: un guide de voyage alternatif

Lai a été impliqué dans un accident de voiture il y a 10 ans qui a paralysé la taille. Auparavant, il était l’un des meilleurs grimpeurs du monde.

Malheureusement, Lai n’a pas réussi à atteindre le sommet de la tour de 320 mètres de haut en raison de problèmes de sécurité, mais l’argent qu’il a collecté servira à aider les patients de la colonne vertébrale.

Le défi a permis de collecter plus de 5 millions de dollars de Hong Kong pour les patients de la moelle épinière.

Lampson Yip – clique sur Images / Getty Images

Le défi a permis de collecter plus de 5 millions de dollars de Hong Kong pour les patients de la moelle épinière.

Lai Chi-wai a parcouru 250 mètres sur 320 mètres.

Lampson Yip – clique sur Images / Getty Images

Lai Chi-wai a parcouru 250 mètres sur 320 mètres.

READ  La réunion de l'APEC organisée par la Nouvelle-Zélande envoie une «déclaration très claire» sur les règles commerciales

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer