sport

Hubert Faure, commando français de la Seconde Guerre mondiale qui a participé au débarquement en Normandie, est décédé à l’âge de 106 ans

Hubert Faure, l’un des derniers membres de l’équipe commando française à avoir pris part au débarquement en Normandie en 1944, est décédé à l’âge de 106 ans, et le président Emmanuel Macron a dominé samedi l’honneur.

Macron a exprimé “la gratitude de la nation” et a adressé ses condoléances à la famille Fur dans un communiqué, affirmant que l’ancien commando naval avait fourni “une merveilleuse leçon d’engagement et d’héroïsme”.

Faure était l’un des 177 commandos dirigés par la France à débarquer sur les plages de Normandie “Jour de la victoire” Le 6 juin 1944, lors de la première vague de débarquements alliés sous l’occupation nazie France, La plus grande invasion navale de l’histoire.

Dans le cadre du “Kieffer Commando”, du nom du chef de l’unité, le lieutenant Philippe Kieffer, l’un des premiers combattants français à rejoindre Charles de Gaulle. Mouvement de résistance de la France libreFaure débarqua à Colleville dans le nord de la France.

Les seuls soldats français qui ont participé au débarquement du jour J, ont atteint leur objectif de sécuriser les fortifications allemandes à Ouistreham avant de rejoindre les forces alliées pour continuer le commandement. Dix d’entre eux ont été tués à la fin de la journée.

“Ils étaient l’âme de notre nation”, a déclaré le ministère des Forces armées dans un communiqué annonçant la mort de Faure, laissant un membre vivant dans les commandos Kieffer, Leon Gaultier, 98 ans.

Faure a été emprisonné en 1940 mais s’est échappé et a atteint l’Angleterre, où il a rejoint les Forces françaises libres.

Là, au printemps 1944, il rejoint le 1er bataillon du bataillon du Corps des Marines, mieux connu sous le nom de “Kieffer Commando”.

READ  Angel Di Maria a signé une prolongation de contrat d'un an avec le Paris Saint-Germain

Il a fallu encore 75 ans avant que la statue de Keffer, décédé en 1962, soit érigée à Osterham.

Certains des survivants de son groupe commando ont attendu jusqu’en 2004, le 60e anniversaire du Débarquement, pour recevoir la Légion d’honneur, la plus haute distinction de France.

(AFP)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer