Tech

Guide de Ruud Kleinpaste pour la conception de jardins

Rien qu’en regardant comment fonctionne la nature, on peut trouver pas mal de « tâches » et de « tabous » lorsqu’il s’agit de concevoir un jardin ou d’exploiter un tel espace.

Voici mes meilleurs conseils, dont certains reflètent également mes goûts et mes aversions personnels :

Suivez le courant – des lignes courbes dans le paysage ! Dans la nature, il y a très peu (voire aucune !) de lignes droites. Les vieux jardins français et hollandais (XVIIe siècle etc.) ont fière allure, mais rappelez-vous qu’ils ont été conçus pour montrer la richesse des propriétaires terriens, en particulier ceux qui faisaient tourner l’économie… Les économistes n’ont jamais pu travailler avec la nature.

Réduisez la quantité de surfaces dures sur le sol. L’eau qui tombe du ciel a généralement tendance à s’infiltrer dans le sol où elle profite aux invertébrés, aux champignons, aux plantes, aux arbres et aux arbustes, ainsi qu’aux algues, bactéries et créatures du sol. Au moment où vous créez des surfaces solides, cela créera une inondation en dessous de la ligne quelque part… c’est pourquoi je pense que nous devons supprimer la fermeture de nos routes de banlieue là où nous le pouvons.

Créez des zones de fleurs sauvages. Je n’ai jamais compris l’utilité d’un promoteur. Des déserts de monoculture de néant vert avec peu de biodiversité. Les tondeuses à gazon à essence sont bruyantes et prennent du temps. Dans une prairie fleurie, il suffit de temps à autre de couper quelques « chemins » entre une prairie fleurie. D’ailleurs, ne serait-ce pas cool pour les All Blacks de jouer à leurs jeux dans un champ de fleurs sauvages ?

READ  Android est proche de correspondre à iOS pour prendre en charge les anciens téléphones

Pratiquez la lutte antiparasitaire en utilisant la technologie biologique. La chimie respectueuse de la vie est la plus saine pour l’applicateur, le jardin et la planète. Laissez les prédateurs, les parasites et les agents pathogènes faire le travail d’équilibrage pour vous ! Vous n’éliminerez jamais le problème des créatures ou des champignons – la nature opère souvent sur un système de contrôle, dans lequel les équilibres sont naturellement rétablis.

Soyez doux avec les oiseaux, les insectes et les champignons. Tous les bogues que vous trouvez ne sont pas automatiquement des parasites. En fait, la plupart d’entre eux sont en fait très utiles. La biodiversité n’est pas seulement quelques espèces laissées dans votre jardin – c’est un grand nombre d’organismes qui composent un écosystème complexe. Ce système fait pousser vos plantes, nettoie l’air et l’eau, nourrit le sol et vous nourrit grâce aux légumes que vous cultivez.

Prenez soin du sol. C’est ce qui pousse tout ! Utilisez du compost pour ajouter de la matière organique – n’utilisez pas de tourbe ! Ces choses rendront l’argile plus friable et mieux drainante. Il permet également aux sols sableux de retenir l’eau plus efficacement. Cette matière organique noire fournit également aux nutriments des plantes un endroit où s’asseoir, afin qu’ils puissent être libérés lentement.

Évitez le plastique si vous le pouvez… les pots, les étiquettes, les attaches pour plantes et le plateau. Le plastique devient peu à peu le matériau qui ne disparaîtra jamais de nos espaces naturels. Au fur et à mesure qu’il s’érode, il devient de plus en plus petit et ces particules deviennent finalement de taille moléculaire – invisibles, mais toujours là.

Il y a des histoires de particules de plastique dans les océans, mangées par les poissons – et par nous. Les plastiques moléculaires contiennent souvent des ions positifs et négatifs qui se lient aux virus et autres organismes pathogènes – imaginez : le plastique est le vecteur de nos agents pathogènes !

écoute au dessus

READ  iPhone 11 Pro: le début d'une baisse de prix?

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer