sport

Grand Prix de France: Lewis Hamilton dit Red Bull, Ferrari en « ligue spéciale » après une nouvelle déception de Mercedes

Lewis Hamilton a poursuivi sa solide performance pour se qualifier pour la quatrième place au Grand Prix de France. Mercedes ne pouvait pas rivaliser avec Ferrari et Red Bull pour les trois premiers; Regardez la course de dimanche en direct sur Sky Sports F1 à 14h, avec un boost à partir de 12h30

Dernière mise à jour : 23/07/22 19:29



Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo accessible

Lewis Hamilton dit qu’il ne sait pas pourquoi l’écart à l’avant s’est creusé après s’être senti fort dans la voiture avec une finition positive en qualifications.

Lewis Hamilton dit qu’il ne sait pas pourquoi l’écart à l’avant s’est creusé après s’être senti fort dans la voiture avec une finition positive en qualifications.

Lewis Hamilton a admis que Ferrari et Red Bull sont toujours dans leur « propre ligue » après que Mercedes n’ait une fois de plus échoué à suivre le rythme de leurs rivaux lors des éliminatoires du GP de France.

Le septuple champion du monde a poursuivi sa forme solide récemment pour se hisser à la quatrième place où il a confortablement surpassé son coéquipier George Russell, mais n’a pas été en mesure de défier les joueurs de première place Charles Leclerc et Red Bulls de Max Verstappen et Sergio Perez.

Hamilton aurait presque certainement trouvé une place à l’arrière si ce n’était du fait que la deuxième Ferrari de Carlos Sainz avait choisi de ne pas établir de temps au tour au troisième quart parce qu’il faisait face à un classement coupé en fond de grille pour prendre un nouveau moteur. hacher.

La performance de Mercedes dans le sud de la France a été particulièrement décevante, beaucoup s’attendant à ce que le Circuit Paul Ricard s’intègre aux Flèches d’Argent et leur offre une opportunité stimulante pour une première victoire en course dans leur très difficile campagne 2022.

« Je suis vraiment content de ma séance de qualification si je suis honnête », a déclaré Hamilton. « Mon dernier tour a été super, je l’ai terminé et c’était comme ‘C’est un super tour’ mais, vous savez, il reste encore les neuf dixièmes des gars devant.

Charles Leclerc décroche la pole position du Grand Prix de France, devant Max Verstappen et Sergio Perez.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo accessible

Charles Leclerc décroche la pole position du Grand Prix de France, devant Max Verstappen et Sergio Perez.

Charles Leclerc décroche la pole position du Grand Prix de France, devant Max Verstappen et Sergio Perez.

« Je ne sais pas vraiment pourquoi l’écart entre ces deux courses est si grand. Mais oui, ils sont [Ferrari and Red Bull] Un peu dans leur ligue. »

Mercedes a montré des signes récents d’amélioration avec Hamilton troisième dans chacune des trois dernières courses, et les améliorations supplémentaires de cette semaine ont suscité des attentes autour de la piste.

« Quand nous disons que nous avons des mises à jour, c’est comme la plus petite chose. Cela pourrait être un demi-dixième, peut-être un dixième s’il réussit parfaitement », a ajouté Hamilton, sixième du championnat du monde, à 99 points du leader Max Verstappen.

Formule 1 en direct

24 juillet 2022, 12h30

continue ta vie

« C’est vraiment difficile d’être honnête. Mais honnêtement, je suis venu ici en pensant: » La dernière course, nous avions trois à quatre dixièmes de retard, donc ce week-end, nous allons probablement être en retard de deux à trois dixièmes «  » et nous avons été de retour tout le week-end Parfois une seconde et demie.

« Donc, atteindre les neuf dixièmes n’est pas si mal, mais ils le sont [Ferrari and Red Bull] A leur place et tout le monde derrière moi souffre aussi. Nous continuons juste à nous battre. »

Wolff: Le Merc n’est pas assez bon malgré la performance massive de Hamilton

Mercedes a eu du mal à s’adapter aux nouvelles réglementations de conception de la Formule 1 pour la saison 2022, avec le leader huit fois champion des constructeurs Red Bull de 122 points alors que la saison entre dans la seconde moitié.

Le patron de l’équipe, Toto Wolff, a admis que le récent échec de Mercedes à combler l’écart entre ses rivaux a conduit à une approche « freestyle » ce week-end, qui a vu Hamilton essayer un aileron arrière plus haut lors des essais finaux avant d’abandonner pour se qualifier.

« Je pense que nous savions qu’une fois que nous avions les nouveaux pneus et que nous roulions un peu en colère, nous serions là en tant que troisième puissance, comme nous l’avons été toute la saison, mais c’est juste ça », a déclaré Wolff à Sky Sports. Formule 1.

Toto Wolff dit que la quatrième place de Hamilton était

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo accessible

Toto Wolff a déclaré que la quatrième place d’Hamilton était un « exploit formidable », mais que Mercedes n’était pas assez bonne.

Toto Wolff a déclaré que la quatrième place d’Hamilton était un « exploit formidable », mais que Mercedes n’était pas assez bonne.

« Vous pouvez voir que lorsque vous êtes un peu en position de faiblesse, vos attentes sont à un certain niveau pour le week-end de course et quand cela ne se concrétise pas, une sorte de liberté commence.

« Avec nous, il s’agissait principalement d’expérimenter les niveaux d’aileron arrière et les températures des pneus, mais au final, l’ensemble n’était pas assez rapide et nous pouvons le voir. »

Malgré sa déception face à la performance globale de l’équipe, Wolff a retenu des éloges particuliers pour Hamilton, qui était quatre dixièmes plus rapide que son coéquipier au troisième quart.

« Il a fait un travail phénoménal », a déclaré Wolff. « Si Sainz est dans le coin, c’est la P5, mais c’est quand même un très bon travail. Il a peut-être sorti plus que ce que la voiture a pour le moment. »

Russell concentré sur le défi Perez

Russell, qui a eu du mal à suivre Hamilton lors des dernières courses après avoir étonnamment surpassé son coéquipier au début de la saison, s’est retrouvé sixième après avoir fait une erreur dans le dernier tour lancé.

En conséquence, il partira derrière McLaren de son rival britannique Lando Norris mais restera confiant que Mercedes peut continuer à montrer un rythme supérieur dimanche, ce qu’ils ont largement fait toute la saison.

Russell semble confiant d’éliminer Norris et se concentre davantage sur la possibilité d’aider Hamilton à retrouver Red Bull Perez pour la troisième place.

George Russell estime que Mercedes est plus loin que prévu après s'être qualifié pour la sixième place sur la grille.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo accessible

George Russell estime que Mercedes est plus loin que prévu après s’être qualifié pour la sixième place sur la grille.

George Russell estime que Mercedes est plus loin que prévu après s’être qualifié pour la sixième place sur la grille.

« Je pense qu’en tant qu’équipe, nous étions probablement un peu plus loin que ce que nous espérions et attendions, surtout après hier », a déclaré Russell.

« Personnellement, j’ai en quelque sorte construit dessus au troisième quart, j’étais P4 et je me sentais à l’aise et j’ai fait une erreur dans mon dernier tour, donc, oui, pas la fin du monde. En fin de compte, je pense que l’écart est plus inquiétant que l’ordre de finition.

« Nous devons juste comprendre que nous sommes la seule équipe sur la grille à combler l’écart devant dimanche par rapport à samedi. Tous les autres écarts se creusent, et nous les réduisons, alors j’espère que Lewis et moi pourrons prendre à Checo. Je pense que Charles et Max sont probablement trop rapides pour nous. » à l’heure actuelle.

« Je pense que McLaren a toujours montré un très bon rythme en qualifications, mais sur la base d’hier, nous devrions être en mesure de les dépasser très confortablement. »

Grand Prix de France: programme en direct de Sky Sports F1 dimanche

8h30 : F2 Feature Race
12h30 : Grand Prix Dimanche : Grand Prix de France
14h : Grand Prix de France
16h : Drapeau à damier : réaction du Grand Prix de France
17h : Carnet de notes de Ted
17h30 : Les temps forts du Grand Prix de France

READ  Amnesty International punit la France pour avoir utilisé des armes contre des manifestants pacifiques au Liban

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer