science

Échec du lancement de Rocket Lab depuis la péninsule de Mahé

L'anomalie est survenue après 17 lancements orbitaux réussis d'un électron, a déclaré Rocket Lab dans un communiqué (image d'archive).

Fourni

L’anomalie est survenue après 17 lancements orbitaux réussis d’un électron, a déclaré Rocket Lab dans un communiqué (image d’archive).

Rocket Lab affirme que le lancement du satellite depuis son installation sur la péninsule de Mahia a échoué samedi.

La société a déclaré dans un communiqué que le problème était survenu lors de l’allumage du deuxième étage du missile Electron.

Le missile transportait deux satellites d’observation de la Terre pour BlackSky, une société de surveillance mondiale.

«L’anomalie d’aujourd’hui s’est produite après 17 lancements orbitaux réussis du lanceur d’électrons.

“Avec plusieurs lanceurs actuellement en production, Rocket Lab est prêt pour un retour rapide en vol une fois les enquêtes terminées et toutes les mesures correctives nécessaires prises”, indique le communiqué.

Lire la suite:
* Rocket Lab pour utiliser des pièces du lancement précédent lors de la prochaine mission
* Un gros missile chinois tombe au sol, peut-être en Nouvelle-Zélande
* SpaceX d’Elon Musk a lancé un troisième équipage en moins d’un an, à bord d’une fusée réutilisée
* Lancement de la mission Rocket Lab et déploiement des satellites de l’agence d’espionnage américaine

Nous regrettons profondément nos clients BlackSky d’avoir perdu leurs chargements.

Nous comprenons l’énorme effort qui va dans chaque vaisseau spatial et nous ressentons leur perte et leur déception. “

Rocket Lab a déclaré que le premier étage du missile avait été parachuté avec succès dans l’océan et que les équipages travaillaient pour le récupérer.

L’entreprise essaie de développer la capacité de récupérer et de réutiliser les premiers stades de l’électron.

Rocket Lab a son siège à Long Beach, en Californie, aux États-Unis, et possède des sites de lancement dans la péninsule de Mahia et sur l’île de Wallops, en Virginie, aux États-Unis.

READ  Environ 45% des adultes ont reçu la première dose du vaccin, dit Paul Reed

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer