Top News

Déclaration commune sur le Kosovo par la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis

Le 23 avril, quatre élections à la mairie et deux élections au conseil municipal ont eu lieu dans le nord du Kosovo, conformément aux exigences constitutionnelles et juridiques du Kosovo. Cependant, après avoir boycotté une grande partie de la communauté serbe, les résultats ne sont pas une solution politique à long terme pour ces municipalités.

Nous appelons tous les acteurs à travailler ensemble de toute urgence avec toutes les parties prenantes, y compris les communautés locales, vers une solution qui offre une démocratie représentative durable et participative dans ces municipalités.

Il ne devrait pas y avoir d’actions ou d’initiatives – y compris par des maires et des conseils municipaux nouvellement élus – qui ne servent pas la population ou qui pourraient accroître les tensions. Cela comprend l’exercice de pouvoirs plus qu’administratifs et le processus d’entrée en fonction, car il n’y a aucune obligation pour les maires d’être assermentés dans les bureaux municipaux. Toutes les parties doivent s’abstenir de recourir à la force ou à des actions qui attisent les tensions ou renforcent les conflits.

Nous soutenons UEFaciliter le dialogue pour normaliser les relations entre le Kosovo et la Serbie, y compris la nécessité de progrès urgents pour établir une communauté/association de municipalités à majorité serbe.

READ  L'Angleterre a enfin sa plaque tournante, mais l'Irlande et la France sont celles à surveiller

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer