Top News

De nombreux députés célèbres disent au revoir au Parlement

Beaucoup des représentants actuels ne franchiront pas le seuil de la prochaine 50e Assemblée nationale. La raison en est le faible taux de participation aux élections 2 en 1 du 9 juin et l'effondrement des résultats de certaines forces politiques majeures.

Le PP-DB a été particulièrement touché, perdant plus de 300 000 voix par rapport aux précédentes élections législatives d'avril 2023. L'Assemblée nationale s'est retirée Ivaïlo Mirchev (dB). Il était en tête de liste à Dobritch, où la droite n'a remporté aucun Etat, et 32e dans le 23e arrondissement métropolitain, où il n'a également rien reçu. Ancien vice-président de la Chambre des représentants Miroslav Ivanov (PP) n'a réussi à remporter aucun siège ni à Yambol, où il s'est classé premier, ni dans le 25e district de la capitale, où il s'est classé 15e.

Ça ne marche pas non plus Sadiq Arbadjiev (PP), qui a mené à Lovech, où le PP-DB n'a pas non plus pris juridiction. Dans un certain nombre d'autres régions également, les partis de droite n'ont toujours pas de siège parlementaire. C'est pourquoi d'anciens parlementaires comme eux ont Antoinette Tsoneva (DB), en tête de liste Razgrad, Michal Kambarev (PP) qui était un fonctionnaire à Smolyan et Elena Mutavchieva (Jusqu'à récemment le « Mouvement Vert ») à Targovishte.

Ancien Ministre de la Justice Atanas Slavov (DB) a concouru à Stara Zagora, où il a pris la deuxième place, mais les partis de droite n'ont obtenu qu'un seul mandat, celui de leur leader Radoslaw Rybarski, de sorte que Slavov n'entre pas au Parlement. A Varna, où le PP-DB a obtenu 3 mandats, il est quatrième sur les listes Stella Nikolava (DB) grimpe avec préférences. Donc le troisième Anton Tonev (PP) reste sans place. Il figurait à la 31e place sur la liste du 23e arrondissement de la capitale, mais il n'y est pas non plus parvenu. Dans la ville de Plovdiv, PP-DB occupe 3 États. Le quatrième sur la liste, Manol Bykov, l'a remplacé par des votes personnels et a remporté l'État, le troisième – l'ancien chef de la commission parlementaire des affaires juridiques – a donc perdu sa place. Stoyu Stoyev.

Pernik PP-DB a remporté un mandat. Le leader était le coprésident de droite Kirill Petkov. Cependant, il entrera par le district 23, de sorte que le deuxième sur la liste, l'ancien chef du ministère de l'Intérieur, Boyko Rashkov, reprendra le mandat de Pernik.

READ  Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Kingsley Coman et Dayot Uppicano : l'équipe de France du Bayern Munich à la Coupe du monde 2022

La situation dans les trois zones métropolitaines est très complexe. Dans le 23e arrondissement, l'ancien ministre de l'e-gouvernement Bozhidar Boyanov (DB) est arrivé en deuxième position dans les préférences. Cependant, il y a 7 États pour le PP-DB, et Buyanov était à la 7ème place de la liste, donc d'autres dans le top 7 entrent également – Kirill Petkov, chef du DSB Atanas Atanasov (DB), ancien gouverneur régional de Sofia Viara Todeva, l'ancienne ministre de la Justice Nadejda Yordanova (DB) et les anciens députés Vasyl Stefanov (PP) et Venko Sabrotiev (PP). Nastimir Ananiev (PP) est 8ème dans cette liste et 10ème dans la liste Euro, ne gagne nulle part et est relégué, à moins que Kirill Petkov n'abandonne son mandat ici et entre depuis Pernik (mais dans ce cas Boyko Rashkov n'entrera pas à Pernik).

Dans la 24e circonscription, Martin Dimitrov (DB) a remporté les votes personnels et Lena Borislavova (PP) est devenue leader après le rejet de Hristo Ivanov (DB). Dimitrov vient également de Ruse, il existe donc une option qui libérera une place soit dans la capitale, soit dans l'effectif de Ruse – respectivement pour Rositsa Pandova-Yovkova ou Rina Stefanova.

Dans la 25e circonscription, où le PP-DB a remporté quatre sièges, le leader Hristo Petrov (PP) est devenu député européen et Elisavita Belobradova (DB) s'est hissée cinquième de la liste grâce à ses votes personnels. Cela libère des places pour Kristina Petkova (DB), Kalina Konstantinova (PP) et Venezia Netsova-Anjova (PP).

L'ancien Premier ministre Nikolai Denkov (PP) était un leader à Bourgas et à Choumen, remportant des États dans les deux régions. À Bourgas, le PP-DB dispose de deux sièges et à Choumen, d'un siège. Selon la décision de Denkov, soit Alexandra Sterkova de la liste de Bourgas, soit Zahari Borachev de la liste de Choumen, qui avance selon ses préférences, entrera au Parlement.

Le BSP est l'autre formation qui a été durement touchée lors des élections, tombant à 151 000 voix. Le célèbre ancien ministre Roumen Gitchev Il n'a pas réussi à conquérir l'État de Vidin. Il a terminé deuxième sur la liste européenne du BSP, mais Tsvetelina Penkova l'a écarté des favoris et il a perdu sa place. A Lovech, le centenaire reste sans mandat et le vice-président du parti perd donc son siège parlementaire Irina Anastasova.

READ  La visite officielle saoudienne en France renforce les liens culturels

La dirigeante sortante Cornelia Nenova est première dans le 25e arrondissement et à Blagoevgrad. Dans les deux provinces, le BSP obtient chacun un mandat. Nenova choisira probablement d'entrer depuis Blagoevgrad, libérant ainsi le mandat du deuxième homme sur la liste de la capitale, le politologue Kaloyan Metodiev, présenté depuis un certain temps comme le nouvel idéologue du parti Bahujanji.

Le vice-président Christian Vegenen devient député européen et quitte le mandat qu'il a remporté à Yambol. Ainsi, Krasimir Yordanov est devenu le deuxième député de l'Assemblée nationale sur la liste Yambol.

Il perdra son siège parlementaire face à ITN Tzvétan Bredov. Il était tête de liste à Kardjali, deuxième à Vidin et treizième sur la liste européenne du parti, mais il n'a réussi à figurer nulle part. Le scénariste n'a pas non plus remporté la commission Philippe StanevQui a concouru à Lovech.

Le chef du parti, Slavi Trifonov, est arrivé en tête des listes à Pleven et dans le 25e arrondissement, remportant un mandat dans les deux. Mais il a refusé d'entrer à l'Assemblée nationale, comme il le fait toujours. Cela donne une opportunité à deux autres membres du parti – Hristenka Ivanova, qui grimpe sur la liste de Plevin grâce à des votes personnels, et Petya Dimitrova, la deuxième place de Trifonov sur la liste de la capitale.

L'ancienne présidente du Parlement, Tsveta Karayancheva (GERB-SDS), a perdu la bataille contre le SDS à Kargali, où elle menait la liste Gerber, et le mouvement a remporté les cinq États de la région. Cependant, elle est la première dans la région de Plovdiv où la formation de Boyko Borissov a remporté 3 sièges et elle sera donc à nouveau députée après une interruption de plusieurs années.

Il y a de nombreux changements dans les listes GERB-SDS en raison des préférences. Valentin Milochev, neuvième sur la liste Gerber dans la région de Sofia, est en hausse dans les votes personnels et le troisième, Damian Marinov, reste sans chance pour l'Etat. Ainsi, la liste Haskovo a également été amendée, le quatrième – Ivan Minev – remportant un siège parlementaire grâce à ses votes personnels.

READ  Alors que les admissions à l'hôpital augmentent, la France pèse un retour aux masques

À Blagoevgrad, jusqu'à cinq candidats devancent le leader de la liste, le président du Parlement déchu Rozine Jelyazkov, avec préférences. Cependant, il conserve la première place, grâce à une règle injuste selon laquelle le leader obtient toutes les préférences non marquées sur les bulletins de vote comme ses propres votes.

A Pazardjik, les troisième et quatrième places sur la liste de Gerber, Davinka Semerdzhieva et Stefan Mirev, devancent le deuxième – Valery Valkov, en préférences, et partagent avec la guide Ekaterina Zaharieva les trois mandats remportés dans la région. Dans la liste des candidats, l'avant-dernier candidat – Stefan Marinov, deuxième – remplace Dragostin Pichev et remporte l'État. Quatrième dans la région de Plovdiv – Mladen Shishkov, devient troisième par préférence et prend la direction de l'État à la place de Yordan Krastanov.

Injuste envers les électeurs

Outre les préférences favorables aux électeurs, des déplacements supplémentaires se produiront en raison d’une autre pratique, qui est cependant totalement défavorable aux électeurs : la possibilité que des candidats soient en compétition dans deux circonscriptions électorales. Les forces politiques utilisent cela pour garantir des sièges à l’Assemblée nationale à leurs favoris, ainsi que pour inciter davantage d’électeurs à voter en plaçant des visages célèbres sur deux listes.

Jusqu'à 25 candidats ayant remporté des sièges dans deux régions doivent désormais décider où se présenter. Lorsqu’ils le feront, ils feront de la place à la personne suivante sur la liste qu’ils auront laissée partir. Ainsi, ils donneront la possibilité aux candidats ayant reçu moins de confiance d'entrer au Parlement.

La liste des hommes politiques de deux régions comprend Nikolai Denkov, Kirill Petkov, Asen Vasiliev, Bogdan Bogdanov et Martin Dimitrov du PP-DB ; Boyko Borisov, Georgi Georgiev, Delyan Dobrev et Toma Bykov du GERB-SDS ; Delyan Peevski, Gevdet Chakarov et Yordan Tsonev du DPS ; Kostadin Kostadinov, Evelin Parvanov, Petar Petrov et Tsuncho Janiev de Vazrazhdani ; Borislav Gotsanov, Georgi Svilinsky, Dragomir Stoinev et Cornelia Nenova du BSP ; Stanislav Balabanov, Sylvie Kirillov, Toshko Yordanov et Dragomir Petrov d'ITN ; Nikolaï Markov de Velichi.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer