World

Covid-19 NZ : Mandater un vaccin universel pour les éducateurs et la plupart des travailleurs de la santé

Les éducateurs et personnels de santé qui refusent le vaccin Covid-19 seront bientôt au chômage.

Le gouvernement a introduit un vaste mandat de vaccination qui couvrira des centaines de milliers de travailleurs de l’éducation et de la santé d’ici la fin de l’année.

En attendant, les enseignants qui n’ont pas encore été vaccinés devront passer des tests Covid-19 hebdomadaires.

Le ministre de Covid-19, Chris Hepkins, a annoncé après la réunion du cabinet de lundi.

Lire la suite:
* Les mandats de vaccination arrivent, et je ne pourrais pas être plus heureux
* COVID-19 : le commissaire à l’enfance demande la vaccination obligatoire des enfants au travail
* Pas besoin de déléguer le vaccin d’un enseignant, Kayako fera ce qu’il faut – Manager Hamilton

Il a déclaré que la plupart des gens dans les deux secteurs ont déjà été vaccinés, mais une autorisation est nécessaire pour s’assurer que tout le monde est protégé.

“Alors que la plupart des travailleurs de ces secteurs ont déjà été totalement ou partiellement vaccinés, nous ne pouvons rien laisser au hasard et le rendre obligatoire”, a déclaré Hipkins.

“Ce n’est pas une décision facile, mais nous avons besoin de personnes travaillant avec des communautés vulnérables qui n’ont pas encore été vaccinées pour faire ce pas supplémentaire.”

“Les gens s’attendent raisonnablement à ce que notre personnel prenne toutes les précautions raisonnables pour empêcher la propagation des maladies, et les agences gouvernementales travaillent avec eux pour s’assurer qu’ils sont aussi protégés que possible.”

Les écoles secondaires seront tenues de tenir un dossier de vaccination pour les élèves.

READ  Le président polonais positif pour le coronavirus
Le mandat de vaccination couvrira des centaines de milliers de travailleurs.

Robert Cuisine / Trucs

Le mandat de vaccination couvrira des centaines de milliers de travailleurs.

état de santé

Le mandat des travailleurs de la santé couvrira tous ceux qui exercent un travail « à haut risque » dans le secteur de la santé et de l’invalidité.

Cela inclut tous les agents de santé dans les milieux où les personnes à risque sont traitées, comme les hôpitaux, ainsi que les médecins généralistes, les pharmaciens, les infirmières en soins de santé communautaires, les sages-femmes et les ambulanciers paramédicaux.

Il s’étendra également aux travailleurs du secteur privé de la santé, y compris le personnel de soins aux personnes âgées, le personnel de soutien à domicile et communautaire et d’autres personnels de santé non gouvernementaux.

Certaines exceptions limitées seront autorisées, mais il n’est pas clair quels sont les motifs acceptables pour ces exceptions.

Ces travailleurs devront être complètement vaccinés avant le 1er décembre, après avoir pris la première dose avant le 30 octobre.

Hepkins a déclaré que les travailleurs du DHB avaient déjà été vaccinés à 75 pour cent.

affectation de l’enseignant

Le mandat de l’enseignant couvrira tous les enseignants et autres membres du personnel de soutien qui auront des contacts avec les enfants ou les élèves.

Il couvrira également le personnel des centres de la petite enfance et les enseignants internes.

Le secondaire devra tenir un registre du statut vaccinal de ses élèves et exigera des masques pour les rassemblements.

Ce mandat commence un peu plus tard : les travailleurs doivent être complètement vaccinés avant le 1er janvier 2022, après avoir pris la première dose avant le 15 novembre.

Mais ceux qui n’ont pas été vaccinés devront entre-temps subir un nouveau test Covid-19 négatif hebdomadaire.

Même les enseignants qui ont été vaccinés à Auckland devront repasser un test négatif avant de reprendre le travail.

Hepkins a déclaré que des travaux étaient en cours pour déterminer s’il fallait ou non demander des vaccinations pour le secteur de l’enseignement supérieur.

Liam Rutherford, président du principal syndicat de l’éducation NZEI, a déclaré que le syndicat soutenait le mandat.

« Nous avons toujours encouragé nos membres à se faire vacciner pour se protéger eux-mêmes, leurs coéquipiers et en particulier les jeunes Tamiriki qui ne sont pas actuellement vaccinés », a déclaré Rutherford.

“NZEI Te Rui Roa représentera les membres qui ont besoin d’un soutien à l’emploi pour pouvoir se conformer à cette ordonnance sanitaire.”

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer