Top News

Chypre : la France participe aux négociations sur l’immigration avec les pays africains

Le ministre chypriote de l’Intérieur a déclaré samedi que la France avait accepté d’aider à entamer des pourparlers entre Chypre et les pays africains francophones afin de parvenir à un accord pour reprendre ses citoyens dont les demandes d’asile ont été rejetées.

Le ministre de l’Intérieur Nikos Norris a déclaré que son homologue français, Gerald Darmanin, avait pris cet engagement lors d’une courte visite dans la capitale chypriote vendredi.

Norris a déclaré que la « grande majorité » des migrants arrivés l’année dernière à Chypre divisée ethniquement provenaient de pays d’Afrique subsaharienne avec lesquels l’Union européenne n’a pas de tels accords. Norris a déclaré qu’il se rendrait probablement à Paris le mois prochain pour discuter des détails de ces accords potentiels et d’autres problèmes d’immigration.

Chypre affirme avoir le plus grand nombre de premières demandes d’asile parmi les 27 États membres de l’UE par rapport à sa population de 1,1 million d’habitants, et son système d’accueil a atteint un point de rupture.

Environ 80% de tous les migrants entrent à Chypre depuis son nord séparatiste, puis traversent une zone tampon poreuse contrôlée par l’ONU pour demander l’asile dans le sud internationalement reconnu.

Norris a déclaré que 15 000 migrants dont les demandes d’asile ont été rejetées ne peuvent pas être expulsés de Chypre en raison de l’absence d’accords de retour entre l’Union européenne et leurs pays.

Chypre a signé cette semaine un accord de 27,5 millions d’euros (31,8 millions de dollars) avec Israël pour installer un système de caméras pour surveiller la zone tampon de 180 kilomètres.

READ  Histoire de La Course by Le Tour de France, le cap a changé en raison des élections régionales en Côte d'Ivoire

Le gouvernement chypriote affirme que la Turquie envoie systématiquement des demandeurs d’asile au nord de l’île habitée par des Chypriotes turcs en Méditerranée afin de faire pression sur le gouvernement méridional de l’île reconnu par l’ONU.

Chypre a été divisée en 1974 lorsque la Turquie a envahi après un coup d’État par les partisans de l’union avec la Grèce. Seule la Turquie reconnaît la déclaration d’indépendance chypriote turque dans le nord. Des décennies de pourparlers de réunification n’ont abouti à rien.

___

Suivez toutes les histoires d’AP sur les problèmes de migration mondiale sur https://apnews.com/hub/migration.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer