Tech

Changement pour le moteur de la contribution énergétique au gaz russe – ce sera « Gazprom »

Lors d’une réunion extraordinaire tenue mardi, la commission parlementaire de l’énergie a adopté une modification du tarif énergétique de 20 BGN/MWh introduit il y a un mois pour l’importation en Bulgarie et le transport du gaz naturel russe à travers le réseau bulgare. Selon l’amendement approuvé en première lecture, cette contribution ne sera pas due aux gestionnaires de réseaux de transport et de distribution de gaz, mais aux importateurs de matières premières eux-mêmes, qui utilisent leurs réseaux pour transporter les quantités concernées. Il sera discuté en salle plénière le lendemain.

La correction est acceptée le jour où, selon les exigences actuellement en vigueur, les acomptes pour le gaz russe entré ou transféré après le 13 octobre auraient dû être payés à l’Agence des douanes. La réglementation actuelle impose aux gestionnaires de réseaux gaziers de déclarer au plus tard le 10e jour les volumes de gaz russe transitant ou importés pour le mois précédent et de payer les redevances correspondants au plus tard le 14e jour. Cela signifie que la société gazière publique Bulgartransgaz, qui transporte du gaz russe vers la Serbie, la Macédoine du Nord et la Grèce, a dû effectuer des paiements d’environ 200 millions de levs bulgares par mois.

Jusqu’à présent, ni les autorités douanières, ni le ministère des Finances, ni Bulgartransgaz n’ont annoncé les quantités de gaz russe annoncées. Le Premier ministre Nikolai Denkov a également évité de répondre à cette question. Interrogé par un journaliste, il a déclaré que les négociations avec l’Union européenne sur les tarifs douaniers se poursuivaient.

Il est peu probable que les reçus de ce paiement, le cas échéant, soient annoncés le 14 novembre par rapport au mois précédent.

READ  Zelda : un lien vers les illustrations précédentes "animées" dans une animation absolument époustouflante

Le président Roumen Radev a déjà exprimé ses craintes que cette contribution puisse conduire à la faillite de Bulgartransgaz, car l’opérateur ne dispose d’aucun mécanisme légal pour collecter des fonds auprès de Gazprom Export, qui a réservé 90 pour cent de la capacité turque d’extension de l’électricité en Bulgarie. En Serbie et en Hongrie. Il a même reversé les honoraires à la Cour constitutionnelle.

Les parrains de la proposition sont les députés de We Keep Changing – Bulgarie démocratique Radoslav Rybarski, Vasyl Stefanov et Ivaylo Mircev.

En présentant l’amendement, Rybarsky a expliqué que l’idée est de parier que les responsables du paiement de la contribution sont les utilisateurs du système de transport et de distribution de gaz, et non ses opérateurs.

Cependant, cela ne change rien au fait qu’on ne sait toujours pas exactement comment les voyageurs de passage et les importateurs seront contraints de payer la taxe.

« Maintenant (Asen) Vasiliev va le récupérer et se demander comment le récupérer, et Rybarsky lui fait du mal. J’aime l’idée que Vasiliev collecte cet argent », a déclaré Delyan Dobrev, président du comité de l’énergie de la banque GERB.

Le député du BSP Dragomir Stoinev a déclaré que le BSP soutenait l’idée de libérer « Bulgartransgaz » de l’obligation de contribuer financièrement et a déclaré que la version actuelle de la contribution énergétique montrait l’incompétence juridique de l’association. Le député a déclaré : « Maintenant, les douanes vont le collecter. Mais il y a peu, le Premier ministre lui-même a déclaré qu’il n’était pas clair s’il était possible de collecter cet argent et qu’il était temps d’arrêter de telles actions », et a expliqué que son pays votera pour votre abstention. .

READ  Un appareil "IA personnel" qui change la vie et qui soutient les capacités de lecture et d'apprentissage des élèves

Vazrazdami a également annoncé qu’ils s’abstiendraient de voter parce qu’ils estiment que cette taxe sur l’énergie est irrécouvrable et a admis que le montant estimé à plus de 2 milliards de BGN sert simplement à gonfler les recettes du budget afin qu’il soit excédentaire l’année prochaine.

Neuf membres de la commission ont soutenu le changement, il n’y a eu aucune opposition et quatre se sont abstenus lors du vote.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer