Top News

ce que Macron a en tête

EXCLUSIF – A bord de l’avion présidentiel, le président de la République a détaillé dans «Figaro» sa stratégie de «victoire» contre le séparatisme.

Gérald Darmanin et Emmanuel Macron, jeudi, au Perthus, dans les Pyrénées-Orientales.
Gérald Darmanin et Emmanuel Macron, jeudi, au Perthus, dans les Pyrénées-Orientales. PISCINE / REUTERS

Le ton est aussi ferme que le message est limpide. Face à la récente vague d’attaques islamistes qui a frappé la France et l’Europe ces dernières semaines, Emmanuel Macron a décidé de durcir considérablement sa réponse. Jeudi au Perthus (Pyrénées-Orientales), le chef de l’Etat a annoncé un renforcement drastique du contrôle aux frontières, via un doublement des forces de sécurité. «Je pense qu’il est faux de dire que le problème du terrorisme est réductible au problème de l’immigration. Mais nous serions inefficaces en disant qu’il n’y a pas une partie du terrorisme qui puisse être liée à une certaine forme d’immigration », se justifie-t-il à bord de l’avion présidentiel qui le ramène à Paris, où il reçoit Le Figaro.

Au total, quelque 1 500 gendarmes de réserve, 6 forces mobiles et 260 policiers de réserve seront rappelés, tandis que 80 policiers des frontières (PAF) seront redéployés. Cette mesure concernera principalement les portes de l’Espagne et de l’Italie, mais

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Peut être annulé à tout moment

READ  Club: Neymar / Alvaro, un dossier délicat pour la Ligue

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer