sport

Carlos Nasar a rapproché la Bulgarie de l'Union soviétique

Grâce à son titre aux Championnats d'Europe de Sofia, Carlos Nasar a rapproché la Bulgarie de la première place au classement éternel des médailles aux Championnats continentaux d'haltérophilie.

Notre pays est depuis longtemps leader en termes de nombre total, mais en termes de titres, l'URSS est toujours en tête. L’ancien empire socialiste compte 202 médailles d’or, 89 d’argent et 24 de bronze européennes, soit 325 médailles au total.

Le titre remporté samedi par Carlos Nasar est le 189ème dans l'histoire des pubs bulgares. Ou bien chaque prochain sera un anniversaire. L’Union soviétique ne disposait plus que de 13 adresses. De plus, nous avons 143 médailles d'argent et 102 de bronze, pour un total de 434 honneurs aux championnats continentaux.

Dans les bars, la Russie n'a pas hérité des médailles de l'Union soviétique, comme dans d'autres sports, et c'est pour cette raison qu'elle se trouve à l'écart au classement, occupant actuellement la quatrième place.

A Sofia, la Bulgarie n'est qu'à un titre du record que nous avons atteint il y a quelques années à Tirana, où nous avions cinq champions. Cependant, Vasyl Marinov et Hristo Hristov, qui ont également des chances de remporter la première place, monteront au créneau lundi.

Carlos est l'un des six haltérophiles participant à la Coupe du monde à Phuket, en Thaïlande, qui se déroulera du 31 mars au 11 avril. Il s'agit de la dernière étape des qualifications olympiques, étant l'une des compétitions obligatoires pour accéder au classement mondial.

Notre premier champion de Sofia, Angel Rusev, est inscrit comme réserve auprès d'Ivan Dimov et Gabriel Marinov dans la catégorie jusqu'à 61 kg. Ils sont suivis par Bozidar Andreev (73), Carlos (89) et Vasyl Marinov (102).

READ  Nice, vers une saison fantastique en Ligue 1 ?

Avant cela, le 9 mars, Carlos et Bogidar Andreev doivent remporter les deux derniers tours de la 2e Bundesliga en faveur de « Heinsheim ». Le premier match aura lieu samedi contre Dortmund Dem, puis le 9 mars contre l'Allemagne St. Ilgen. L'équipe occupe actuellement la deuxième place derrière Böppingen, mais avec un match d'écart.

Ivan Dimov et Vasil Marinov, septièmes au classement avec l'Athletic Club Chemnitzer, et Hristo Hristov, quatrième avec l'Athletic Club Chemnitzer, joueront des matchs en première division allemande jusqu'au 4 avril prochain.

« C'est un titre bulgare – pour vous tous. Merci à tous ceux qui sont venus m'honorer dans la salle. Le titre est pour tous les Bulgares. Vous avez soulevé ces poids. Je suis un fier citoyen bulgare et je continuerai à prouver Je t'aime », a déclaré Carlos Nasar aux fans enthousiastes de l'Arena Sofia, alors qu'il se levait dans les escaliers pendant une seconde après la fin de la cérémonie de remise des prix. Puis inclinez-vous devant chaque partie de la salle.

Carlos a étonné le public dès qu'il est monté sur la scène des concurrents, où il est apparu dans une élégante tenue bulgare.

Nassar a été victorieux dans le combat des 391 kg, remportant des médailles d'or dans les deux mouvements. Au lancer, le Bulgare de 19 ans a établi un nouveau record du monde junior et un record européen chez les jeunes – 176 kg. En poussée, il a gagné avec un poids de 215 kg lors de sa deuxième tentative, mais n'a pas atteint la troisième, puisqu'il a gagné 224 kg.

READ  La peinture de Morozov reste à Paris en France après l'invasion russe

« Cela aurait pu être mieux, mais à cause d'une crampe aux jambes, j'ai décidé de ne pas faire la troisième tentative de pompes. Il y a certainement plus de potentiel qui pourrait être libéré. ​​Avoir la salle pleine a été la vraie victoire. C'est pourquoi j'ai était chargé et énergique tout le temps, malgré les maladies. C'est la vraie victoire de la Bulgarie. Que tant de gens soient venus voir le titre européen bulgare. Cette course est devenue ma préférée grâce aux fans. Le sentiment est génial. « La foule a chanté avec moi, et cela aurait dû arriver pour le peuple bulgare », a déclaré Nasar.

Carlos a également annoncé ses ambitions pour 2024 : « Participation à toutes les compétitions et partout – médailles d'or. Nous n'arrêtons pas de nous entraîner. Jusqu'à la semaine prochaine, je courrai à nouveau. Je n'ai pas oublié mon objectif, qui est les Jeux Olympiques de Paris. » a ajouté : « Et je le poursuivrai jusqu'au bout ».

Comme l'écrit seulement le site Internet « 24 Chasa », Carlos a souffert ces derniers jours de problèmes de santé et d'une température élevée. « Je n'avais pas de fièvre aujourd'hui, mais j'étais déshydraté, ce qui m'a provoqué des crampes lors de la deuxième fournée », a-t-il expliqué.

Cependant, dans l'effort final, il a accepté la revendication de 224 kg, ce qui aurait été un nouveau record du monde en soulevé de terre et en match. Cela a incité son principal concurrent, Antonino Pizzolatto (Italie), à ​​passer du poids lourd de 215 kg lors de sa deuxième tentative à 222 kg, ce qui lui aurait valu le titre, mais il a échoué à ce poids impossible.

READ  Iga Swiatek est optimiste que la défense de Roland-Garros continuera malgré une blessure à la cuisse - Al Jazeera

« La demande de l'Italien ne m'a pas dérangé. J'ai même pensé à lui montrer comment faire, mais j'ai abandonné. Mais si cela avait été nécessaire, je pense que j'aurais pu y faire face. »

Pizzolatto a remporté la médaille d'argent dans le combat des 380 kg. Le bronze est revenu au Moldave Marin Rubu avec un score de 378.

Jusqu'à la fin du tournoi, il ne nous reste que trois haltérophiles – Vasyl Marinov et Hristo Hristov aujourd'hui dans les catégories de poids 102 et 109 kg et Jessica Ivanova chez les super-lourds féminins mardi.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer