entertainment

Big Dom rebondit avec son troisième album | Temps nouveaux

Le chanteur rwandais basé en France Big Dom est en pause musicale depuis un certain temps, jusqu’à récemment, lorsqu’il est revenu avec un album produit en Europe.

Pascal Dominique Negina Siobahiro, compositeur d'”Ange Orange”, est né en France depuis 10 ans, et quand on se demandait où il était, il a fait son grand retour avec son troisième album.

Selon le chanteur, il considère l’Afrique comme un continent capable d’amour et de panafricanisme, d’où l’album’Ongera AfriqueIls sont swahili et kinyarwanda.

Sa première chanson sur l’album rappelle aux Rwandais leur libération et leur autonomie et met l’accent sur l’amour pour l’Afrique et le travail acharné pour son développement.

Parler à Temps nouveauxBig Dom a expliqué que cet album de huit chansons a pris beaucoup de temps à terminer. Depuis son arrivée en France, il essaie de trouver des experts en musique afin que son album axé sur l’amour, la vie sociale, la paix et le divertissement soit aussi grand qu’il l’envisageait.

“J’ai fait cet album ici à Paris, avec l’aide de nombreux producteurs comme Vicente et Sébastien Reines (Zlavko), l’un des meilleurs producteurs de France et de toute l’Europe. C’est un expert dans ce monde de la musique, il possède un studio à Montreux, et c’est lui qui fait l’acoustique de tous les concerts de Maître. Gims”.

Sébastien Reines (Zlavko) qui travaille en étroite collaboration avec des artistes majeurs tels qu’Adèle, Elton John, Maître Gims, Johnny et Goldman, est quant à lui un musicien français qui interprète principalement de la musique pop entre autres. Il a produit toutes les vidéos de cet album, tandis que Vincent a produit tous les enregistrements audio.

READ  Tout sur les mères, les filles et les relations

Big Dom a déclaré qu’il sortirait une chanson chaque mois.

“Dans une période de huit mois, j’ai l’intention de faire tout ce qu’il faut pour faire un grand retour que mes fans méritent. Par conséquent, j’assisterai à un grand concert à Kigali. “

Après avoir voyagé dans de nombreux pays pour sa vie et ses compétences, Big Dom a commencé sa musique avec un duo de danseurs et de traducteurs appelé “Cool Family” et a ensuite commencé à écrire ses propres chansons comme “Igishwi cy’Ikibinda” qui l’ont mis sous les feux de la rampe, a-t-il déclaré à cet article. il est temps de revenir Et de travailler avec d’autres à la construction du pays, le Rwanda.

Certaines de ses autres chansons sont au rythme africain, RnB, slow et autres; “Cyuzuzo”, “Imana n’urukundo” et “Chic Choc Chèque” pour n’en citer que quelques-uns.

[email protected]

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer