Top News

Belle bataille victorieuse des espoirs de la Ligue des champions

délivré en :

Paris (AFP) – Kasper Dolberg a marqué un but et en a inscrit un autre pour mener Nice à une victoire 2-1 à l’extérieur contre Rennes dimanche lors d’une confrontation entre deux clubs français de Ligue 1 qui aspirent à la Ligue des champions.

Rennes, propriété de l’un des hommes les plus riches de France, François Pinault, envisage un retour en Ligue des champions après avoir participé à la phase de groupes pour la première fois la saison dernière.

Au cours du week-end, ils se sont classés deuxièmes, à quatre points de Nice, propriété d’Ineos, le groupe pétrochimique dirigé par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe.

Nice, dirigé par Christophe Galtier, l’homme qui a mené Lille au titre la saison dernière, a commencé la campagne en force avant de vaciller ces dernières semaines, mais ils ont pris l’avantage en Bretagne lorsque Dolberg a inscrit un penalty à la 19e minute pour une faute sur Dante.

A ensuite envoyé l’attaquant international danois Dolberg, Yusuf Atal pour marquer le deuxième but à la 51e minute avec un superbe effort sous un angle étroit.

Benjamin Beuregaud a réussi à réduire l’écart pour Rennes mais Nice a conservé un point d’avance sur Rennes au classement.

La défaite de Rennes permet au leader du PSG, qui compte désormais 11 points d’avance sur lui, d’aller plus loin avec une victoire à domicile contre Monaco plus tard dimanche.

Pendant ce temps, Marseille a une chance de récupérer la deuxième place en battant Strasbourg lors d’un autre match en retard dimanche.

READ  L'Australien Titmus met Ledecky en colère pour remporter l'or olympique au 400 mètres nage libre

Plus tôt, le champion en titre Lille, après s’être qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, a fait match nul sans but à domicile contre Lyon, un résultat qui a laissé les deux équipes au milieu du classement.

Lyon a obtenu la semaine dernière un point de déduction en guise de pénalité pour des problèmes qui ont conduit à l’abandon de son match de novembre contre Marseille après que Dimitri Payet a frappé la tête avec une bouteille.

Dimanche également, le trio en difficulté de Bordeaux, Clermont et Metz a marqué des victoires.

Metz a battu Lorient 4-1 pour déjouer ses adversaires et sortir des deux derniers.

Saint-Etienne, qui a limogé l’entraîneur Claude Puel le week-end dernier, est resté enraciné dans son pied après avoir perdu 2-0 contre Reims samedi.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer