Economy

Aramco et Total Energy signent des contrats pour construire un complexe saoudien d’une valeur de 11 milliards de dollars

TotalEnergies et Aramco se lancent dans une joint-venture pétrochimique.

Photo de Dennis Thust/Getty Images

  • Saudi Aramco et le français Total Energy ont signé des contrats pour commencer la construction d’une usine pétrochimique d’une valeur de 11 milliards de dollars.
  • Sept entreprises ont obtenu des contrats pour construire le projet à Jubail sur la côte est de l’Arabie saoudite.
  • L’installation devrait démarrer ses activités en 2027.
  • Pour plus d’histoires financières, rendez-vous sur La première page de News24 Business.

Saudi Aramco et le français Total Energy ont signé samedi des contrats pour commencer la construction d’une usine pétrochimique de 11 milliards de dollars dans le royaume du Golfe, ont annoncé les deux sociétés.

La cérémonie de signature des contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction du complexe Amiral s’est tenue au siège d’Aramco à Dhahran, dans la province orientale de l’Arabie saoudite.

Aramco et Total Energy ont déclaré dans un communiqué conjoint que cette décision « marque le début des travaux de construction de l’expansion pétrochimique conjointe ».

Sept entreprises ont remporté des contrats pour la construction du projet dans la ville de Jubail, sur la côte est de l’Arabie saoudite. L’installation devrait entrer en service en 2027.

Lire | Le tribunal bloque un appel contre un investissement britannique de 21 milliards de rands dans le champ gazier du Mozambique

Le projet, annoncé pour la première fois en 2018, représente un investissement d’environ 11 milliards de dollars, dont 4 milliards de dollars seront financés par les actions d’Aramco et de Total Energy.

Le complexe permettra à la raffinerie SATORP en Arabie saoudite de convertir les gaz et le naphta émis en interne, ainsi que l’éthane et le benzène naturel fournis par Aramco, en produits chimiques de grande valeur.

READ  Un problème à corriger ? EURACTIV.com

Aramco a déclaré qu’il aurait une capacité de production de 1,65 million de tonnes par an d’éthylène et d’autres gaz industriels.

« Dans le cadre de la stratégie de croissance d’Aramco, le projet devrait contribuer aux opportunités de valeur ajoutée dans l’écosystème en aval du Royaume », a déclaré le président d’Aramco, Amin Nasser, lors de la cérémonie de signature.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer