Tech

Apple a poursuivi les développeurs d’applications français pour avoir facturé des frais excessifs pour l’accès à l’App Store

Entreprise Apple Une action en justice a été déposée lundi par des développeurs d’applications français qui ont accusé le fabricant d’iPhone d’avoir enfreint la loi antitrust américaine en leur facturant des frais excessifs pour l’utilisation de son App Store.

Les plaignants dans le recours collectif proposé incluent la Société du Figaro, qui développe l’application d’actualités Figaro ; L’Équipe 24/24, qui développe l’application d’actualités sportives et de diffusion en direct L’Équipe, et Le Geste, association d’éditeurs de contenus français.

Selon la plainte déposée devant le tribunal fédéral d’Oakland, en Californie, Apple a abusé de son pouvoir de monopole pour distribuer des applications sur les appareils mobiles iOS en déléguant une seule boutique d’applications à ces appareils.

Apple AIRTAGS, vise à vous aider à suivre vos affaires, devenant des outils de harceleurs et de criminels

Les plaignants ont déclaré que cela permettait à la société californienne de Cupertino de facturer des commissions « supérieures à la concurrence » de 30 % pendant 14 ans, plus 99 $ de frais annuels pour les développeurs d’applications, tout en restreignant l’innovation et le choix des consommateurs.

Le logo Apple est suspendu à l’entrée du magasin Apple de la 5e Avenue dans le quartier de Manhattan à New York, le 21 juillet 2015. (Reuters/Mike Segar/Reuters)

« Il n’y a aucune nécessité commerciale légitime ou justification pro-concurrentielle pour la conduite d’Apple », indique la plainte. « Au lieu de cela, les actions d’Apple sont conçues pour détruire la concurrence. »

Apple n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

READ  Le Mansory Gronos Mercedes-AMG G 63 2021 n'est pas pour les âmes sensibles

La plainte de lundi demande une injonction contre toute conduite anticoncurrentielle, ainsi que des dommages-intérêts triples pour violation des lois fédérales antitrust et californiennes.

Les plaignants sont représentés par le cabinet d’avocats américain Hagens Bermann Sobol Shapiro, et Firouz Masmi Dazi, basé à Paris.

Le costume de lundi est similaire au précédent L’affaire Hagens Bermann contre Apple, qui en août dernier a conduit à un règlement de 100 millions de dollars aux petits développeurs iOS qui ont décrit les commissions d’Apple comme gonflées.

TRUMP’S TRUTH TÉLÉCHARGEMENTS SOCIAUX SUR L’APP STORE APPLE ; Beaucoup dans la file

En juin, la société a conclu un règlement de 90 millions de dollars avec Alphabet Inc. Le Google La façon dont l’App Store traite avec les développeurs.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer