World

Alexandre Tomov : Empêcher les propriétaires de voitures anciennes de passer par le centre est une discrimination ᐉ Nouvelles de Fakti.bg – Bulgarie

Il est discriminatoire d’empêcher les personnes possédant de vieilles voitures de passer par le centre. C’est même un crime. Que se passe-t-il s’ils ont un bébé ou s’ils ont besoin d’une urgence hospitalière ? Ce n’est pas la solution. Sofia a besoin d’un nouveau plan global de transports publics. C’est ce qu’a déclaré Alexandre Tomov, candidat à la mairie de Sofia du Parti social-démocrate bulgare – Parti de la gauche européenne, dans l’émission « Votre journée ».

« Je suis le candidat le plus préparé et le plus expérimenté de tous les temps et j’ai un programme très ambitieux appelé « Changer Sofia pour changer la Bulgarie ». Il s’agit d’environ 15 projets spécifiques qui mèneront à la croissance de la capitale. Le budget de Sofia est petit et il est pas assez pour quoi que ce soit. Sur ces 2,5 milliards de BGN « Les investissements étrangers peuvent faire la différence. Sofia se classe au dernier rang en Europe en termes d’attraction de tels investissements. Le conseil municipal devrait avoir un groupe d’audit indépendant. Il a commenté: « Pour vérifier tout, nous avons un projet de création de 32 places de stationnement gratuites sur le terrain municipal reliées aux stations de métro.

Selon lui, « Toplofikatsia » est en faillite technique. « Sur 430 000 abonnés, 140 000 paient trop cher. Nous voulons que tous les utilisateurs disposent de capteurs électroniques pour savoir quelle quantité d’énergie ils consomment et comment la réguler. Tout doit être financièrement supportable. Une partie des dettes doit être simplifiée et la direction doit régler le problème. chaos », a souligné Tomov.

READ  Covid-19: la LNR reporte tous les matchs alors que le verrouillage atteint le Queensland


Selon lui, les déchets urbains peuvent être transformés en énergie. « Nous avons de nombreux investisseurs potentiels pour construire une grande usine de valorisation énergétique. Il y a des années, pour un projet sur lequel j’ai travaillé avec un milliardaire de Hong Kong, on lui a demandé un énorme pot-de-vin. C’était 34 millions d’euros sans TVA. Il l’a prouvé, il existe des documents et des contrats. Le projet a reçu la catégorie A, ainsi que le soutien d’institutions financières externes. Je veux le faire revivre avec de nouvelles personnes. 35 millions de BGN devraient être alloués pour résoudre le problème dans les jardins d’enfants. Dans un an et demi, Tomov a souligné que « le problème pourra être résolu. Des paiements seront effectués ou les terres seront confisquées ».

Taux:





appréciation 2.9 depuis 14 voix.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer