Tech

À partir du 20 janvier, vous pourrez recharger votre pass Navigo avec votre iPhone

Un peu plus d’un an plus tard leur arrivée sur Android, les tickets de métro dématérialisés arrivent sur iPhone. Comme l’ont révélé nos collègues de Parisien Il y a quelques jours, Apple et Île-de-France Mobilités ont enfin trouvé le moyen de rendre l’iPhone compatible avec le réseau RATP après de premières discussions houleuses. On se souvient notamment de la déclaration choc de Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, qui a appelé les dirigeants d’Apple à faire le nécessaire s’ils ne voulaient pas que les Ile-de-France “Passer à Android”.

01net.com a contacté Île-de-France Mobilités pour en savoir plus sur l’arrivée du pass Navigo dans l’écosystème Apple. Deux étapes cruciales auront lieu dans les semaines à venir, nous vous les dévoilons en exclusivité.

20 janvier: iPhone recharge la carte Navigo

Du 20 janvier, l’application ViaNavigo sur iPhone sera équipé d’une fonction extrêmement utile pour les voyageurs occasionnels et les utilisateurs fatigués de faire la queue sur un terminal RATP en début de mois. En plaçant son pass Navigo physique à l’arrière de son iPhone, le détenteur d’un pass Navigo pourra le recharger en achetant, par exemple, un pass journalier, hebdomadaire ou mensuel. Pas besoin d’aller sur un terminal, tout se passera directement depuis l’iPhone, sans sortir ViaNavigo. Propriétaires d’une carte rechargeable Navigo Easy pouvez également acheter des billets simples directement et gagner du temps avant de prendre le métro, le tram ou le bus.

Si vous êtes sur Android et que vous enviez l’arrivée d’une telle fonction, sachez qu’il est déjà possible de faire la même chose sur votre smartphone depuis septembre 2019. La seule exigence est d’avoir un terminal avec une puce NFC.

READ  Netflix teste la minuterie de mise en veille sur Android, au cas où vous dormez pendant Headspace

Lisez aussi: Comment recharger votre pass Navigo directement depuis votre smartphone

Sur iOS, le système d’exploitation d’Apple, l’utilisation du NFC par les développeurs est très réglementée. Pour avoir le droit de lire le contenu d’une carte Navigo et d’enregistrer un nouvel abonnement, les équipes d’Île-de-France Mobilités utilisent des API fournies par Apple. Ils nous expliquent qu’aucune donnée n’est stockée dans le smartphone et qu’il ne s’agit que d’un échange d’informations entre l’appareil et la carte. À notre connaissance, aucune autre ville n’offre un système similaire. Ailleurs, la recharge d’une carte se fait en ligne et non magnétiquement.

Enfin, Île-de-France Mobilités nous prévient que les iPhone XR, XS et XS Max seront incompatibles dans un premier temps. Cette fonction nécessitera au moins un iPhone 7 exécutant iOS 13 pour fonctionner.

L’iPhone remplacera bientôt le ticket de métro

Plus tard, Apple et Île-de-France Mobilités se mettront au travail. Le mois de février est évoqué par Le parisien mais, d’après nos informations, aucun calendrier n’a encore été fixé. L’attente pourrait donc être un peu plus longue. Interrogée par 01net.com, Île-de-France Mobilités explique que “Des échanges réguliers avec Apple ont lieu sur les aspects techniques (validateurs, logiciels, données, etc.) et contractuels”. Une solution aurait néanmoins été trouvée et sera annoncée plus tard, lorsque les deux joueurs seront prêts à communiquer. Deux possibilités nous semblent réalistes: ajouter un pass Navigo virtuel sous la forme d’une carte Apple Pay (on achèterait des billets auprès de Wallet) ou ajouter une carte NFC. Chemin Pathé Gaumont. Le premier scénario nous semble le plus probable.

En 2019, la région Île-de-France accusait Apple de réclamer une commission pour intégrer le pass Navigo dans ses iPhones. La région a alors affirmé qu’elle ne donnerait pas un sou au géant californien. Nous ne savons pas aujourd’hui si cette promesse sera tenue.

Compte tenu de la complexité du système Ile-de-France (le protocole Calypso utilisé par les terminaux oblige les fabricants de smartphones à stocker physiquement les tickets dans une puce sécurisée, ce qui les rend impossibles à transférer vers un autre terminal), ce partenariat avec Apple, à son lancement sera un petit miracle. Paris pourrait être une ville unique en termes de dématérialisation des transports publics.

Les iPhones et Galaxy de Samsung, compatibles depuis septembre 2019, devraient devenir les accessoires ultimes pour se déplacer dans la région (les autres mobiles Android sont compatibles mais nécessitent une carte SIM Orange récente pour stocker les titres). On imagine que d’autres villes françaises sont susceptibles d’approcher Apple pour, à son tour, bénéficier d’une telle faveur.

Dans les semaines à venir, attendez-vous à de nouvelles communications de la région Île-de-France et d’Apple. 01net.com reviendra sur la question, notamment d’un point de vue technique, lorsque plus d’informations nous seront transmises.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer