World

168 000 personnes risquent de retarder le coût de la vie en raison du manque de coordonnées bancaires

L’Inland Revenue indique qu’en date de lundi, il disposait encore des coordonnées bancaires de 168 000 personnes à revenu faible à moyen éligibles aux paiements du coût de la vie.

C’était seulement deux semaines après que le premier versement a été payé aux gens le 1er août.

Le gouvernement a annoncé dans le budget que les résidents adultes qui gagnaient moins de 70 000 $ l’an dernier et qui n’étaient pas admissibles au paiement pour l’énergie hivernale auraient droit à un paiement unique de 350 $, conçu pour aider les gens à faire face à une inflation élevée.

Il sera divisé en trois versements, le premier versement étant versé le 1er août et l’autre étant versé les 1er septembre et 3 octobre.

Lire la suite:
* Shopping, restauration rapide et voitures neuves : ce que les ménages néo-zélandais peuvent faire pour lutter contre l’inflation
* Les paiements au coût de la vie alimentent le feu de l’inflation
* Les partis d’opposition appellent à des réductions d’impôts et de dépenses pour lutter contre l’inflation

L’Inland Revenue gère le programme et, dans la plupart des cas, dispose déjà des détails des comptes bancaires dont vous aurez besoin pour effectuer les paiements, car les gens l’ont déjà fourni pour recevoir des remboursements d’impôt.

Le service des impôts a embauché 300 employés temporaires pour traiter les demandes du public et un porte-parole de l’IR a déclaré avoir collecté les coordonnées bancaires de 40 000 clients qu’il n’avait pas eus auparavant depuis le 25 mai.

La PDG par intérim, Cath Atkins, a déclaré à un comité restreint en juin qu’elle pensait à l’époque qu’il lui manquait 170 000 comptes bancaires pour effectuer des paiements.

READ  Disparue il y a deux ans, une femme est retrouvée vivante au milieu de l'océan

Expliquant pourquoi ce nombre a bougé si fort, explique un porte-parole d’IR, ce n’était qu’une estimation.

« Au fur et à mesure que nous obtenons des informations indiquant l’éligibilité des clients, le nombre de comptes bancaires que nous recherchons continuera de fluctuer », a-t-elle déclaré.

Les personnes qui ne soumettent pas leurs coordonnées bancaires à l’IR avant le 1er août ne manqueront pas nécessairement les répartitions budgétaires, car elles pourront les réclamer jusqu’en mars de l’année prochaine.

L'estimation de l'Internal Revenue Service du nombre de comptes bancaires manquants pour effectuer des paiements au coût de la vie a à peine changé depuis juin.

des choses

L’estimation de l’Internal Revenue Service du nombre de comptes bancaires manquants pour effectuer des paiements au coût de la vie a à peine changé depuis juin.

Le Trésor a informé le secrétaire au Trésor Grant Robertson le 4 mai que l’Internal Revenue estimait que 2 136 000 personnes étaient susceptibles d’être éligibles pour payer.

Un porte-parole de l’IR a déclaré que cette estimation n’avait pas changé et qu’elle « atteignait toujours le chiffre de 2,1 millions ».

Les paiements du coût de la vie devaient coûter au gouvernement environ 747 millions de dollars, plus 16 millions de dollars supplémentaires en frais administratifs.

Le Trésor s’est opposé aux paiements au motif qu’ils seraient inflationnistes et mal ciblés sur les personnes dans le besoin.

Le porte-parole de l’IR a déclaré qu’il prenait un certain nombre de mesures pour obtenir les comptes bancaires dont il avait encore besoin pour effectuer les paiements, notamment une campagne d’e-mails ciblée, la diffusion de publicités à la radio et la publication de messages sur les réseaux sociaux.

Mais elle a déclaré que l’IR avait décidé de ne pas faire campagne pour les appels extérieurs, donc si quelqu’un reçoit un appel téléphonique prétendant provenir de l’IR au sujet des paiements au coût de la vie, il devrait le traiter comme une arnaque et ne fournir aucun détail à l’appelant.

Des moyens sûrs pour les personnes de soumettre leurs coordonnées bancaires à l’IR étaient de mettre à jour leurs coordonnées sur le site Web myIR ou d’appeler l’IR au 0800257777, a-t-elle déclaré.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer