Economy

Wall Street se termine dans le rouge, le Nasdaq prend de l’eau

La Bourse de New York a chuté mercredi au lendemain des records du Nasdaq et du S&P 500, dans un marché frustré par l’impasse des négociations sur de nouvelles mesures de relance aux États-Unis.

Le Nasdaq, qui a souffert de la mauvaise séance dans le secteur de la technologie, a perdu 1,94% à 12 338,95 points.

Le Dow Jones Industrial Average a chuté de 0,35% à 30 068,81 points et l’indice étendu S&P 500 de 0,79% à 3 672,82 points.

“Il y a une bataille difficile sur le marché entre les nouvelles sur les virus et les vaccins”, a déclaré Art Hogan de National Holdings.

«Ce qui permet de départager entre eux, c’est l’espoir d’un plan de relance», poursuit-il. “Quand il y a une secousse, le marché doit reprendre son souffle et je pense que c’est ce qui s’est passé aujourd’hui.”

À l’approche des fêtes de fin d’année, l’adoption d’aides budgétaires pour les foyers et les entreprises les plus durement touchés par la crise du coronavirus reste très incertaine.

Trois textes différents sont sur la table, dont une proposition récente de la Maison Blanche, mais aucun n’a obtenu le soutien des parlementaires républicains et démocrates.

Plusieurs grands noms de la technologie ont enregistré des pertes importantes mercredi, dont Amazon (-2,30%), Alphabet (-1,85%) et Apple (-2,09%).

Facebook (-1,93%) a également reculé, également alourdi par les accusations de plusieurs autorités américaines selon lesquelles le géant californien s’est livré à des pratiques anticoncurrentielles lors de l’acquisition de plusieurs services phares, dont WhatsApp ou Instagram.

Le service de livraison de nourriture DoorDash, qui a vu la demande pour ses services croître pendant la pandémie, s’est en revanche réjoui de son entrée à Wall Street où le titre du groupe a grimpé de 86% à 189,51 dollars, le premier jour de négociation.

READ  Six banques sanctionnées pour des frais excessifs sur les paiements par carte

Parmi les autres valeurs du jour, le spécialiste de la sécurité informatique FireEye a chuté de plus de 13%. L’entreprise, généralement appelée à la rescousse en cas de piratage informatique, a elle-même été victime d’une cyberattaque qui aurait pu être menée par un État, selon un document adressé mardi au gendarme boursier américain.

Boeing a perdu 1,91%. Le premier vol commercial du 737 MAX en 20 mois a atterri en toute sécurité à Porto Alegre, au Brésil. L’avion a récemment été autorisé à re-voler par les autorités américaines et brésiliennes après avoir été immobilisé pendant vingt mois à la suite de deux accidents mortels qui ont tué 346 personnes.

dho / jum / etr

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer