Top News

Vasyl Terziev – de maire à premier ministre ?

  • Le modèle est connu – Boyko Borisov, Stefan Sofjanski, Todor Zhivkov
  • Il travaille avec 150 experts de tous les domaines pour développer le programme de gestion

Le poste de maire de Sofia pourrait bien être un tremplin vers une carrière plus élevée pour Vasyl Terzev après sa victoire au second tour contesté de dimanche contre la syndicaliste Vania Grigorova. S’il parvient, au cours des quatre prochaines années, à convaincre les habitants de Sofia qu’il est un bon manager, le poste de Premier ministre sera un objectif naturel pour l’ancien homme d’affaires.

Le modèle de gestion du capital d’abord et ensuite du pouvoir exécutif est bien connu dans le monde entier, y compris dans notre pays. Boyko Borissov est devenu maire de Sofia en 2005, nommé par le comité d’initiative sans parti pour le soutenir. Il l’a fondé un an plus tard et, en 2009, les résultats du parti européen JRP aux élections parlementaires nationales étaient proches de la majorité. Ils ont permis à son chef d’exercer les fonctions de Premier ministre pendant trois mandats. Avec un petit écart alors que Plamen Oricharski régnait.

Un incident similaire s’est produit en 1997, lorsque Stefan Swienski a brièvement quitté le bureau du maire au 33 Moskovska pour diriger le gouvernement intérimaire après la chute de Zhan Videnov. Bien que dans ce cas, il ait été nommé par le président nouvellement élu Petar Stoyanov et ne se soit pas présenté aux élections régulières comme Borissov. Mais il disposait de toute façon d’un rang suffisamment élevé pour assumer le pouvoir central. Après le vote, le maire souriant est revenu à la mairie, où il a passé au total 10 ans. Il est parti pour devenir député.

READ  Rapports HUS en baisse en Italie mais stables en France ; Certains d'entre eux sont liés au lait cru

Le maire d’avant Soviansky, Alexandre Yancholev, était déjà assez âgé et n’était pas très apprécié des habitants de Sofia.

En fait, remonte le temps

Nous en avons eu un autre similaire

Exemple – du maire au premier ministre.

Il diffère cependant du modèle classique connu en Occident, car il existe en Bulgarie un système de parti unique. Todor Zhivkov fut brièvement maire de Sofia – du 27 mai 1949 au 1er novembre de la même année. Bien qu’à cette époque, il occupait le poste de président du Conseil populaire de la ville métropolitaine. Quelques mois avant de prendre ses fonctions de maire de la ville, il a été élu membre du Comité central du Parti des travailleurs du Kurdistan et président du comité municipal du Front national.

Sa carrière monte donc. Il devient secrétaire général du Comité central du PKK et Premier ministre (de 1962 à 1971). La vérité est que la position de Premier ministre à cette époque n’avait pas d’importance dans le contexte du parti, donc la réconciliation entre eux avait du sens pour le Parti socialiste.

Quant aux exemples plus récents –

Délimité par zéro

Peut-être avant-hier

Maire de la capitale, Jordanka

Vandakova devient Premier ministre.

Le pedigree de celui qui la remplacera, Vasyl Terziev, étroitement associé à l’ancienne Sécurité de l’État (DS), ne l’a pas laissé tomber lors des élections. En fait, il a obtenu un résultat plus élevé que la liste des membres du conseil municipal, ce qui indique un soutien aux partis. Ils sont connus pour être soutenus par des anticommunistes radicaux. Il y a encore des gens à Sofia qui ne voteront jamais pour un candidat associé à des structures oppressives.

READ  De nouveaux incendies de forêt le long de l'Ardèche en France brûlent 900 hectares de terres

Mais malgré ce fort nombre d’électeurs, dont une grande partie aurait voté au premier tour pour le vieux politicien de droite Veli Lilkov, Vasyl Terzev a remporté 32 % des Soviétiques qui se sont rendus aux urnes le 29 octobre et 48 % aux urnes. ruissellement. .

Dans le même temps, le scandale qui a éclaté un peu plus de 24 heures avant le vote – le rapport publié par l’Agence nationale de sécurité (DANS), à cause duquel la Commission électorale centrale a annulé le vote automatique au premier tour – n’a pas non plus été mis en lumière. résolu. Battez l’homme d’affaires. C’est juste qu’il y a déjà suffisamment de jeunes générations à Sofia, pour qui la sécurité de l’État ne signifie rien et qui sont fans des œuvres numériques dont est issu Terziv.

Son programme se concentre sur 4 priorités : la santé, les opportunités, l’ordre et une municipalité efficace. Au cours des quatre derniers mois, il a travaillé avec 150 experts dans divers domaines pour élaborer un plan de gestion.

Dans l’ensemble, cela se traduit par une meilleure qualité de l’air, une zone restreinte plus large de 30 km/h, davantage d’aménagement paysager, de traitement des déchets et de recyclage. Pour que Sofia devienne une ville d’innovation et d’entrepreneuriat, fournisse des services numériques aux entreprises et réduise la charge administrative, en plus de préparer des plans de développement détaillés et complets et une modélisation numérique de tous les principaux systèmes urbains. Il prévoit de cesser de vendre les propriétés municipales.

Terziv doit désormais surmonter le défi de fonctionner sans majorité au conseil municipal. Mais pour lui, des réalisations belles et durables nécessitent beaucoup d’efforts et de douleur.

READ  Air France négocie de nouvelles suppressions d'emplois - Le Figaro

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer